Le chat noir de l’ASM a encore frappé: la recrue Tim Nanai-Williams, avant même de poser ses valises en Auvergne, doit mettre un terme à sa saison dans l’hémisphère sud.

A Clermont plus qu’ailleurs les superstitions ont la peau dure… Un constat qui vaut aussi pour l’increvable chat noir qui reste embusqué au sein du vestiaire de l’ASM encore privée de 17 joueurs bloqués à l’infirmerie lors de la 6e défaite de rang historique – une première depuis… 1924 ! – concédée par les Auvergnats face la lanterne rouge Oyonnax samedi dernier, à Marcel-Michelin (12-18). Un revers qui condamne a priori le champion sortant dans la course à la qualification en phase finale.  

 

Une hécatombe qui va même jusqu’à toucher les futures recrues du club ! On a ainsi appris cette semaine la fin de saison prématurée du trois-quarts samoan Tim Nanai-Williams (28 ans, 11 sél.) qui, victime d’une blessure à l’épaule lors d’un match de préparation avec son équipe des Chiefs, ne pourra pas jouer un seul match du Super Rugby. « La durée d’indisponibilité est d’environ 6 mois, il devait arriver ici à l’automne, il sera dans les temps« , a tenu à rassurer le président Eric de Cromières sur le site du club

Invraisemblable poisse, qui vaut aussi à deux des titulaires de la défaite face à l’USO de se retrouver à leur tour sur le flanc: le demi de mêlée Charly Trussardi (lésion sternoclaviculaire) et l’arrière Setariki Tuicuvu (ischio-jambiers) « seront absents durant quelques semaines« , souligne asm-rugby.com sans plus de précision sur cette durée d’indisponibilité. Dans ce contexte, avant la réception à hauts risques de La Rochelle ce dimanche (16h50), les retours au club de Greig Laidlaw et de Rémy Grosso, libérés par leur sélection respective, ainsi que de Mali Hingano, après son mariage, sont plus qu’appréciables pour Franck Azéma et son staff.    

http://www.sports.fr/rugby/top-14/articles/a-clermont-meme-les-futurs-joueurs-se-blessent-2099480

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.