Le calendrier international de l’ovalie est ainsi fait que les sélections sont appelées à jouer parfois en même temps que les équipes du Top 14. Une incohérence totale pour le président du Stade Toulousain, Didier Lacroix.

Leader du Top 14 en mode rouleau-compresseur, avec sa série en cours de 11 matches sans revers, le Stade Toulousain a encore fait montre de sa supériorité samedi face à Montpellier, dans le cadre de la 17e levée du championnat (27-14). Lors de ce match pourtant, les Haut-Garonnais étaient privés de six éléments retenus en équipe de France dans le cadre du Tournoi des Six Nations. Un non-sens tenace alors que les Bleus jouent régulièrement sur des créneaux déjà pris par l’élite du rugby français.

Cette saison encore, outre la 3e journée du Tournoi qui coïncidait avec la 17e manche de l’élite française ce week-end, le XV tricolore marchera sur les plates-bandes des Toulouse, Clermont et autre Racing le 16 mars, pour le dernier acte du Six Nations. Un doublon vigoureusement dénoncé par le président du Stade Toulousain, Didier Lacroix, qui déplore que son équipe ait à jouer le même jour que la sélection de Jacques Brunel.         

« Si on doit être au soutien de l’équipe de France comment peut-on se permettre de la faire jouer trois heures avant l’équipe première du Stade Toulousain ? Ou de toutes les autres équipes de Top 14, et même de Pro D2 et de Fédérale, s’indigne l’intéressé auprès de France 3. C’est très choquant que les joueurs n’aient pas pu voir leurs compères jouer en bleu. Pour des raisons télévisuelles, audiovisuelles, on ne laisse pas nos propres joueurs, notre public, les présidents être dans les tribunes pour France-Ecosse, à un moment où c’est difficile, parce qu’on est incapable de dire: ‘On décale les matches’. » Et Didier Lacroix de conclure: « Que les télés fassent également leur boulot, décalent leurs horaires de diffusion, acceptent qu’il y ait un jour dédié à l’équipe de France, ce qui permettra aux joueurs d’être soutenus !« 

http://www.sports.fr/rugby/top-14/articles/a-toulouse-on-digere-mal-les-doublons-2402555/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.