Dans ce contexte particulièrement difficile pour le sport, Roxana Maracineanu se serait bien passée de cette affaire… La ministre des Sports est dans le viseur de plaignants au sujet du traitement d’une affaire d’abus sexuel survenue en 2017 à la piscine de Clamart. A cette époque, l’ancienne nageuse n’occupe pas encore la fonction de ministre. Après une plainte, un entraîneur du complexe sportif est écarté avant de faire l’objet d’une simple rupture conventionnelle rapporte le Journal du Dimanche. L’enquête administrative encore en cours, le coach n’a pas encore été sanctionné. Ce n’est pas non plus le cas des dirigeants de la piscine, mis au courant de cette affaire. Un traitement incompréhensible pour les plaignants qui s’interrogent sur les liens entre l’établissement et Roxana Maracineanu.

Les résultats de l’enquête administrative pas encore connus

L’ex-championne du monde du 200m dos est liée à la piscine de Clamart depuis plus de dix ans. Elle y a donné des cours pour des enfants et sa fille y est toujours licenciée. Si elle n’était donc pas en poste au moment des faits présumés, Roxana Maracineanu a reçu peu de temps après sa nomination, à l’automne 2018, un courrier de l’avocat des plaignants déplorant « l’absence de réaction actuelle des pouvoirs publics. » Plus d’un an et demi plus tard, leur colère est d’autant plus grande que le monde du patinage, exposé à d’autres scandales d’agressions sexuelles touchant des entraîneurs, a rapidement conduit à la démission du président de la FFSG, Didier Gailhaguet, le 8 février après une entrevue avec la ministre de Sports. 

Du côté du ministère, justement, on avance que ces affaires sont distinctes. En attendant les résultats de l’enquête administrative, l’entraîneur de la piscine de Clamart a été suspendu pour six mois en avril. Selon le JDD, 151 affaires de violences et d’abus sexuels sont en cours de traitement par les inspection.

https://rmcsport.bfmtv.com/natation/abus-sexuels-dans-le-sport-une-affaire-embarrassante-pour-maracineanu-1924041.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.