Romain Bardet est plutôt satisfait de sa performance dans le contre-la-montre de Paris-Nice (28e à 1’15 » de Simon Yates), qui le maintient dans le Top 10 du classement général. « Il n’y a pas de raison d’être malheureux aujourd’hui, commente l’Auvergnat sur le site de la course. J’ai disputé mon premier chrono de l’année, et c’était assez propre. Je suis allé assez loin dans la douleur, c’est un peu difficile d’avoir les idées claires pour analyser cela, mais je pense que c’était correct. Les conditions ont changé dans l’après-midi, et je crois que nous avons été globalement un peu plus lents sur la première partie du parcours. Mais les hommes en forme sont devant. En tout cas, j’ai pris plaisir à cet exercice, je n’ai pas fait de grosses erreurs et il y a des motifs de satisfaction pour la suite. Samedi ce sera une belle étape (vers le col de Turini, ndlr), mais on ne peut pas s’attendre à des miracles. En revanche, tout peut se jouer dans l’étape de dimanche, qui est toujours très indécise. »

http://www.sports.fr/cyclisme/articles/ag2r-bardet-pas-de-raison-d-etre-malheureux-2417861/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.