Aucun Français en 8e de finale à Roland-Garros, c’est une première depuis 2007. La génération Tsonga, Monfils, Simon, Gasquet tire la langue. Lucas Pouille, 16e mondial, a du mal à prendre le relais. Si les Bleus sont nombreux dans le Top 100 (dix joueurs, un de plus que l’Espagne), la relève tarde à se manifester. Calvin Hemery (23 ans, 130e mondial), Corentin Moutet (19 ans, 141e) ou encore Quentin Halys (21 ans, 135e mondial) sont des futurs noms sur lesquels la France peut compter. D’ici trois ou quatre ans, une nouvelle vague arrivera. Nous avons profité du début du tournoi des juniors (10 Français engagés) pour prendre trois exemples de la formation française. Nos paris d’avenir. Deux d’entre eux ont perdu ont perdu dès leur entrée en lice à Roland-Garros Juniors (dont un diminué physiquement), mais le potentiel est bien réel.

Hugo Gaston, le gaucher qui monte (- de 17 ans)

Hugo est 4e mondial chez les Juniors. Il s’entraîne au club de Blagnac, près de Toulouse (31). Il a été champion de France à 14 ans. Une douleur au dos l’a empêché de jouer sa carte à fond au premier tour dimanche. Après le gain du 1er set, ce gaucher au revers dévastateur s’est fait mal et a perdu les 2e et 3e manches 6-0, 6-1 contre un joueur dominicain. Deux heures de soins plus tard, il nous confiait espérer s’aligner en double lundi, aux côtés de Clément Tabur. Le duo a remporté l’Open d’Australie en janvier. Hugo a gagné l’Orange Bowl en décembre dernier, le tournoi référence des moins de 18 ans. Au palmarès: Federer, Roddick, Forget, Lendl… Hugo veut intégrer les 100 meilleurs mondiaux du classement ATP « sans se précipiter ». Il commence peu à peu à basculer chez les seniors, pour s’y consacrer pleinement la saison prochaine. Hugo est aidé par la Fédération et sent beaucoup de soutien. Il a un entraîneur et un préparateur physique, voit un kiné régulièrement. Il sent la pression du public et la comprend. « C’est dommage qu’il n’y ait plus de Français en 8e mais il y a de sacrés adversaires avec des Nadal, Zverev, Thiem, explique Hugo. J’espère être la relève, mais chacun son rythme. Si je dois être à 25 ans dans les tous meilleurs mondiaux, j’attendrai. »

Jaimee-Floyd Angele, jeune géant (- 18 ans)

Son prénom a été choisi par son père, fan du footballeur néerlandais Jimmy Floyd Hasselbaink. Jaimee mesure 2m07, ce genre de profil atypique est très recherché par la Fédération qui a déjà misé par le passé sur Albano Olivetti (26 ans, 2m03), sans succès pour le moment. Dans le tennis moderne, les géants ont la cote. Jaimee a été sacré champion de France des 15-16 ans en 2016 (victoire sur Gaston en finale) et il est qualifié en 16e de finale à Roland chez le Juniors. Son objectif est de gagner un tournoi du Grand Chelem chez les Juniors, et d’intégrer un jour le Top 10 mondial. Il s’entraîne au CNE à Paris, « un cadre super » et a tout un arsenal à sa disposition : une très grande chambre, une piscine, une balnéo, de la cryothérapie, une salle de muscu, un entraîneur attitré (Philippe Robin), mais aussi un préparateur physique et des kinés qu’il partage avec d’autres jeunes. « On est très bien lotis par rapport aux nations étrangères, souligne Jaimee. On ressent un peu de pression mais c’est une bonne pression. Je m’entraîne tous les jours pour jouer sur le Chatrier. Mais je ne vais pas brûler les étapes. »

Rayane Roumane, le petit as (- 17 ans)

Vainqueur des Petits As à Tarbes en 2014 et champion de France 17-18 ans en 2017, Rayane Roumane a un gros potentiel. A tel point qu’il avait été invité à s’entraîner à Majorque en Espagne par l’Académie de Rafael Nadal, avec l’accord du giron fédéral. Rafa a même eu des propos très élogieux envers le Français, voyant chez lui « un gros potentiel. » Sa progression avait été freinée en 2016 par différentes blessures, qui l’avaient tenu éloigné des terrains pendant toute une saison. Battu dès le 1er tour à Roland cette année, Rayane va retrouver ses terrains d’entraînement à Barcelone, puisqu’il a choisi d’intégrer la BBT Academy (privée). Il ne se sent pas prêt physiquement. A court terme, son objectif est d’entrer dans le Top 600 ATP.

https://rmcsport.bfmtv.com/tennis/apres-le-fiasco-a-roland-garros-on-vous-presente-trois-jeunes-francais-qui-pourraient-prendre-la-releve-1462793.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.