L’image a déjà fait plusieurs fois le tour du monde alors que la nuit s’achève à peine. José Mourinho explose les dix gourdes destinées à ses joueurs lors de l’ouverture du score dans le temps additionnel de Marouane Fellaini, qui n’a donc pas perdu ses pouvoirs magiques de super sub en se coupant les cheveux, et célèbre à sa façon une qualification en huitième de finale acquise dans la douleur et l’ennui.

Mais qu’importe pour le technicien portugais, sur le gril après une nouvelle conter-performance ce week-end à domicile face à Crystal Palace (0-0), l’essentiel est ailleurs: « Le plus important, c’est de se qualifier, a-t-il expliqué au micro de BT Sport à la fin du match. Pour certains de mes fans, pour ceux qui aiment les statistiques, 14 saisons en Ligue des champions, 14 fois qualifié après la phase de groupes. Jamais une de mes équipes ne s’arrête à la phase de groupes. La seule saison où je n’ai pas joué en Ligue des champions, j’ai gagné l’Europa League. »

De toute façon, même quand son équipe joue mal, José Mourinho s’arrange pour faire le spectacle lui-même. 

https://rmcsport.bfmtv.com/football/apres-son-craquage-la-punchline-tout-en-humilite-de-mourinho-1575878.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.