Ronald Koeman a affiché beaucoup de sérénité concernant son avenir, qui pourrait être remis en cause au terme des élections présidentielles

Ronald Koeman s’accroche à son siège. La possibilité qu’il soit débarqué à l’issue des élections présidentielles du FC Barcelone, prévues en fin de semaine (dimanche 7 mars), ne l’inquiète absolument pas. « Je ne suis pas inquiet. J’ai un contrat (jusqu’au 30 juin 2022, ndlr) », a-t-il résumé. Par ailleurs, l’entraîneur du Barça assure n’avoir parlé à aucun candidat, c’est dire si l’échéance, très importante pour l’institution, lui pèse au quotidien, sachant que l’élection en question aura lieu dans cinq jours seulement.

Si Joan Laporta, l’ancien président du club, est le grand favori à la succession du démissionnaire Josep Maria Bartomeu, arrêté puis finalement relâché dans le cadre de l’enquête sur le « Barçagate », Victor Font (le troisième candidat étant Toni Freixa) s’avance comme un sérieux prétendant, et s’affiche au côté de Xavi, appelé un jour à devenir l’entraîneur, lui qui fut l’un des joueurs emblématiques de l’ère Guardiola. Mais cette perspective n’effraie pas Koeman: « Il faut que le président me montre la voie qu’il souhaite emprunter. »

Koeman: « Cela ne m’inquiète pas, loin de là »

« Ma motivation est la même depuis le premier jour, a-t-il également commenté. Je savais dans quoi je m’engageais en arrivant au Barça avec le Covid-19, que ce serait compliqué, encore plus avec tout ce qu’il s’est passé au club. Dans un club, vous avez des moments compliqués, mais aussi de fierté. Je veux rester ici, c’est mon travail. Nous devons attendre de savoir qui sera président et quel sera son projet. Demain, il y a un match important (mercredi à 21h, contre le FC Séville). »

Sur le même sujet

Quand on l’interroge sur son avenir, Koeman renvoie à son contrat, signe qu’il ne sera pas si facile de se séparer de lui, quand bien même le club serait éliminé de la Ligue des champions par le PSG, la semaine prochaine. « Si je ne vois pas d’avenir pour moi, nous aurons un problème, parce que j’ai encore une année de contrat, a-t-il répété, décidé à ne rien lâcher. C’est pour la semaine prochaine (l’arrivée d’un nouveau président). Nous savons qu’il y a des débats et que des noms ont été cités. Cela ne m’inquiète pas, loin de là. »

Quentin Migliarini

https://rmcsport.bfmtv.com/football/liga/barca-koeman-pas-inquiet-pour-son-avenir-avant-l-election_AV-202103020303.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.