La Fédération internationale de biathlon (IBU) a ouvert ce jeudi une nouvelle procédure pour dopage à l’encontre du biathlète russe Evgeny Ustyugov, suite aux révélations de l’agence de presse Tass. Cette dernière fait état d’anomalies sur le passeport biologique du double champion olympique (mass start 2010, relais 2014) de janvier 2010 et février 2014 inclus. L’IBU indique qu’en « accord avec son règlement antidopage, le cas sera traité par un tribunal indépendant ».

Passé entre les mailles du filet

En août 2018, la Fédération internationale avait déjà ouvert une procédure antidopage contre Evgeny Ustyugov et trois autres biathlètes russes, à la suite du scandale de dopage institutionnalisé en Russie. Deux seulement avaient été sanctionnés, mais pas Ustyugov, qui avait été innocenté.

Le nom du biathlète russe était apparu à l’époque lors des révélations sur une vaste affaire de corruption des anciens dirigeants de l’IBU par la Fédération russe, accusés d’avoir volontairement couvert les athlètes russes qui se dopaient. Ce scandale avait conduit à la démission du président de l’IBU Anders Besseberg et de la secrétaire générale Nicole Resch. Le profil d’Evgeny Ustyugov avait alors été pointé du doigt par le lanceur d’alerte Grigory Rodchenkov.

Une médaille d’or que Fourcade ne veut pas

Si cette nouvelle procédure va à son terme et sanctionne Ustyugov sur la période de janvier 2010 à février 2014, un Français pourrait s’en retrouver gagnant, puisque Martin Fourcade pourrait récupérer… un sixième titre olympique. En février 2010 à Vancouver, le biathlète tricolore avait en effet pris la deuxième place de la mass start derrière le Russe.

Déjà interrogé en 2018 sur cette éventualité, Martin Fourcade ne s’était pas montré spécialement enthousiaste. Il avait même assuré vouloir garder sa breloque en argent. « Je suis heureux d’être vice-champion olympique à Vancouver, c’est une grande fierté pour moi et une partie de mon histoire que je ne veux pas renier ou changer, c’est ce qui m’a permis d’être ce que je suis aujourd’hui, expliquait-il. Si j’avais remporté cette médaille d’or à Vancouver, je ne sais pas si j’aurais eu la même carrière et si je me serais autant mobilisé pour aller chercher le titre à Sotchi, je ne sais pas si j’aurais encore été sur les pistes à Pyeongchang. C’est inscrit en moi et je ne souhaite en aucun cas changer la couleur de cette médaille. Après, si les faits sont avérés, je souhaite que Evgeny Ustyugov perde sa médaille d’or. »

https://rmcsport.bfmtv.com/sports-d-hiver/biathlon-fourcade-pourrait-recuperer-un-titre-olympique-dix-ans-plus-tard-1857603.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.