La défaite concédée samedi par le XV de France en Ecosse (17-14) ne semble pas inquiéter Jacques Brunel à moins d’un mois de la Coupe du monde.

La Coupe du monde 2019 débute dans moins d’un mois au Japon, et les Bleus sont toujours branchés sur courant alternatif. Inquiétant ? Pas pour Jacques Brunel. Alors que les Tricolores sont retombés dans leurs travers samedi après-midi à Murrayfield (17-14), une semaine après leur nette victoire contre l’Ecosse à Nice, le sélectionneur français a vu dans cet avant-dernier match de préparation de réels motifs de satisfaction et en livre une analyse « contrastée ». Presque rassurante.

Pour lui, la défense a ainsi, « encore une fois, montré de belles dispositions ». « Elle a été compacte, même dans les moments difficiles, avec une belle communication tout au long du match. On peut construire et s’appuyer dessus », note sur Rugbyrama l’entraîneur du XV de France, qui trouve en revanche que l’attaque a été « moins performante ». Avec aucun point inscrit pendant la totalité de la seconde période, les Bleus ont effectivement manqué de percussion, d’inspiration. De talent.

« Nous avons perdu des ballons au contact, au sol. On s’attendait à ce que l’Écosse soit plus active dans ce secteur mais sur ce plan, il y a du travail à faire, reconnaît-il. Sur ce match, il y a eu de l’intensité, des contacts violents. Je nous ai tout de même trouvés dans la partie. Si l’écart était grand au score, mon analyse serait différente. Mais jusqu’à la fin, nous étions au contact pour pouvoir l’emporter. Même si je regrette la défaite, je suis assez satisfait de la performance de mon équipe. »

http://www.sports.fr/rugby/coupe-du-monde-2019/articles/brunel-assez-satisfait-malgre-tout-2558348/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.