Auteur d’un triplé contre l’Etoile Rouge de Belgrade (6-1), Neymar a livré un match parfait à tout point de vue. Ce qui lui vaut les louanges de ses coéquipiers.

A l’instar de son compère Kylian Mbappé, Neymar Jr n’avait pas échappé aux critiques, il y a deux semaines, après la défaite du PSG à Anfield (3-2). Les deux hommes avaient visiblement un compte à régler, et l’Etoile Rouge de Belgrade a senti le vent passer (6-1). D’autant que si Mbappé, supersonique ballon au pied, a manqué de justesse face dans le dernier geste pour s’offrir plus qu’un seul but (70e), Neymar, lui, a réalisé ce qui ressemble au match parfait. 

Dès la veille de la rencontre, pour l’un de ses rares passages en conférence de presse, la star brésilienne avait donné le ton en indiquant, en substance, qu’il était temps pour lui de jouer, et d’arrêter de se plaindre. Il a tenu parole malgré le traitement de faveur des défenseurs serbes : deux grosses fautes en cinq minutes, 5 au total en 19 minutes. Neymar n’a pas bronché, et il a répondu en expédiant un coup franc dans les filets de Borjan (20e). 

Dans tous les domaines, Neymar a été très bon. Ses gestes techniques ont été réalisés non pas au milieu de terrain, pour chambrer l’adversaire, mais plutôt dans la zone de vérité, dans la recherche de l’efficacité, à l’image de ce superbe petit pont près des six-mètres, enchaîné par une frappe sur le gardien  (45e). De son entente avec Mbappé a découlé son deuxième but personnel (22e), mais ce n’est pas la seule fois où les deux hommes ont brillamment combiné (39e, 52e). Neymar, d’une superbe louche pour Bernat, est d’ailleurs à l’origine du but de Mbappé (70e). 

C’est le Neymar dont rêve Paris

Sur la touche, Thomas Tuchel s’en est mordu les lèvres, estomaqué par ce beau mouvement collectif. Cela fait penser au sourire du pauvre Borjan, le gardien de l’Etoile Rouge, après ce deuxième coup franc victorieux de Neymar (81e), où le ballon s’est envolé par-dessus le mur pour retomber en pleine lucarne. Pendant le match, on a même vu le « Ney » communier avec le Parc, aux anges, pour ce qui était la première du Brésilien, à domicile, en 2018, en Ligue des champions. Au coup de sifflet de final, plutôt que de filer au vestiaire le ballon sous le bras (un privilège réservé à l’auteur triplé), l’ancien Barcelona s’est même arrêté au micro du diffuseur, RMC Sport. 

De quoi lui valoir la meilleure note possible. « Je lui mettrais même un 11/10, s’est amusé Thomas Meunier au micro d’Europe 1. Neymar a été parfait, on connaît ses qualités, des doublés ou des triplés il en a déjà mis. » Et s’il conserve ce niveau de détermination et d’exigence, il en remettra. C’est le Neymar dont rêve Paris.

 

http://www.sports.fr/football/ligue-des-champions/articles/ce-neymar-la-vaut-11-10-2283296

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.