Inoxydable Stravius. Longtemps, Hugues Duboscq fut le capitaine de route increvable de l’équipe de France. Un rôle dont se montre tout à fait digne aujourd’hui un Jérémy Stravius (31 ans) toujours présent au plus haut niveau. Comme en atteste ce jeudi la… 90e médaille individuelle aux championnats de France de celui qui a su trouver un nouvel élan en quittant son cocon amiénois et son coach de toujours Michel Chrétien pour rejoindre Nice et Fabrice Pellerin. 

Stravius, titré sur 50m dos, avait affiché la couleur dès les séries du matin en satisfaisant largement aux minima (24″65) : « Un chrono comme ça me donne des petites idées pour cet été« , clamait-il déjà au micro de beIN SPORTS. Un été sud-coréen, à l’occasion des Mondiaux de Gwangju (21-28 juillet), qui seront les cinquièmes du Picard, puisqu’en finale, il s’imposait sans coup férir, même s’il allait moins vite qu’en séries (24″92). 

Stravius devient ainsi le 8e qualifié pour ces prochains championnats du monde ; il rejoint les 3 premiers détenteurs de billets au titre de leurs médailles individuelles des Championnats d’Europe 2018, à Glasgow (Charlotte Bonnet, sur 100 m et 200 m, Mehdy Metella, sur 100 m et 100 m papillon, et Fantine Lesaffre, sur 400 m 4 nages), mais aussi les heureux élus de cette semaine bretonne que sont Béryl Gastaldello (100m dos), Marie Wattel (100m papillon), David Aubry (1500m) et Damien Joly (1500m).  

http://www.sports.fr/natation/articles/natation-ch.-de-france-stravius-8e-qualifie-pour-les-mondiaux-2449060/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.