Son bilan des championnats d’Europe

« Je ne retiens que du positif, forcément. On a fait une super semaine avec toute l’équipe de France, autant sportivement que dans le comportement. On a été exemplaires. Ça a été dur d’être performants du premier au dernier jour. Et on a eu des médailles du premier au dernier jour. Je n’aurais pas pu rêver mieux comme semaine, avec trois titres et des relais de folie. Ça faisait longtemps que je n’avais pas goûté à un podium international en grand bassin. Le dernier, c’était avec les filles de l’équipe de France à Barcelone en 2013 sur le 4×200 nage libre. Ça m’avait vraiment manqué. C’est un énorme soulagement et la récompense du travail avec tout mon staff. »

Son statut de favorite et le rôle décisif de sa psy

« Le 200m n’a pas été facile à gérer. J’étais très attendue. Mais j’ai bien géré ça parce que j’ai gagné et j’ai fait mon meilleur temps. C’est ce que je retiens. J’ai travaillé mentalement l’approche de la compétition avec ma psy que je vois depuis deux ans. Sans elle, ça n’aurait pas été possible. Avant, j’arrivais avec une peur au ventre et une angoisse profonde. Il y a toujours du trac, mais ça n’a plus rien à voir avec la Charlotte d’avant. Je me sens beaucoup plus légère. J’aborde les courses différemment. Je prends beaucoup plus de plaisir depuis que je vois cette psy. J’ai un peu changé ma vision des choses par rapport à la natation. J’ai eu des années difficiles. Revenir sur le devant de la scène, ça fait vraiment du bien. »

Son changement de dimension

« Je suis plus prête aujourd’hui qu’il y a trois ou quatre ans quand j’avais été mise sur le devant de la scène sans vraiment le demander, pour de mauvaises raisons. Ça m’avait agacé, parce que des gens avaient arrêté et qu’il fallait quelqu’un pour reprendre le flambeau. Il fallait une nouvelle vague. Je n’étais pas prête. Maintenant, j’ai 23 ans et je suis prête. Je suis sur le devant de la scène par mes résultats sportifs. Là ça fait plaisir. Mais ça va être dur à gérer, parce que je ne suis pas du tout quelqu’un qui aime être en avant ou prise en photo. C’est difficile. Mais ce n’est pas déplaisant. Il faudra s’y habituer. »

Le renouveau de l’équipe de France

« On a réussi à former une équipe dès le stage de préparation en juillet, en faisant notamment des jeux de société le soir et en allant manger ensemble au restaurant. C’était magique. On a trouvé plein de points en commun avec des gens qu’on ne connaissait pas forcément. Maintenant, on fait des cris de guerre avant chaque série ou finale. C’est un réel état d’esprit d’équipe. C’est ce qui m’a vraiment donné la force d’aller jusqu’au bout sur les relais. Quand tu es fatiguée et qu’il te reste un relais, c’est ce qui te donne l’envie de gagner. »

https://rmcsport.bfmtv.com/natation/championnats-d-europe-c-est-un-enorme-soulagement-charlotte-bonnet-fait-le-bilan-1504189.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.