Florent Manaudou a lancé ce jeudi matin le relais 4x50m 4 nages mixte pour son premier bain aux championnats d’Europe en petit bassin de Glasgow. Le champion olympique du 50m nage libre à Londres en 2012 a effectué le parcours de dos en 23 »25 (il détient le record du monde de la distance en 22 »22), suivi de Théo Bussière en brasse (demi-finaliste mercredi sur le 50m. C’est la benjamine de l’équipe de France, Naëlle Portecop (16 ans), qui a nagé le parcours de papillon et Anna Santamans qui a terminé en crawl.

« C’était cool, de pouvoir être en chambre d’appel avec des jeunes, a réagi Manaudou. C’était sympa de nager pour l’équipe de France, un relais. Je trouve que c’était bien de commencer par ça, parce qu’il y avait des blessés, parce qu’il y a une jeune, c’était cool comme passage de témoin. Après, ce n’est pas ma meilleure épreuve mais je suis là pour l’équipe. » Une équipe où il a donc accompagné pour sa première une nageuse 13 ans plus jeune que lui, Naëlle Portecop. 

« Elle est toujours un petit peu timide mais elle a 16 ans, c’est normal, . C’est bon pour la suite. » L’intéressée elle ouvrait grand les yeexplique Manaudou. Je pense qu’elle prend de l’expérience et c’est cool pour elle de faire des relaisux: « Je suis trop contente d’avoir pu participer à ce relais, raconte la Guadeloupéenne, qui est partie seule de chez elle à 14 ans pour aller s’entraîner à Amiens. Je suis heureuse, c’est un rêve. Ils m’ont encouragée et ça m’a mis en confiance. Il n’y a pas si longtemps, je les regardais à la télé, j’étais hyper émerveillée et je n’aurais jamais pensé pouvoir faire un relais avec eux ! »

Quelques minutes plus tot, Portecop avait pris la 14e place du 50m papillon en améliorant largement son record personnel en 26 »10. Elle ne nagera pas les demi-finales en raison de la règle qui impose deux nageurs d’une même nation en demi-finales et finales uniquement. Portecop termine 3e française derrière Hénique et Gastaldello.

Naëlle Portecop et Anna Santamans laisseront leur place en finale ce jeudi soir aux deux filles en forme de cette matinée: Mélanie Hénique et Béryl Gastaldello. En finale le relais seront donc composé de Florent Manaudou (dos), Théo Bussière (brasse), Mélanie Hénique (papillon) et Béryl Gastaldello (crawl).

Les filles brillent

Mélanie Hénique s’est qualifiée pour les demi-finales du 50m papillon en réalisant le meilleur temps des séries en 25 »37. « Je suis contente de cette première course, je prends des repères, a déclaré la Marseillaise. J’ai essayé de ne pas trop en laisser dès les séries. J’arrive détendue, ces Championnats viennent valider les trois mois de boulot depuis septembre. Je garde les Jeux en ligne de mire. J’espère que ça donnera mieux cet après-midi. »

La médaillée de bronze 2011 sur cette distance aux Mondiaux en grand bassin avait le sourire après une saison dernière ternie par des blessures. « Bonne nouvelle, les blessures sont finies, j’en ai eu assez pour les deux ans à venir. C’était un peu lourd la saison dernière. Ça m’a permis de prendre deux mois de vacances, du temps pour moi, ça fait dix ans que ça ne m’était pas arrivé. Au bout d’un moment, il faut couper. Je me sens à ma place, c’est cool. »

Hénique disputera les demi-finales à 18h et la finale si elle se qualifie à 19h53. « Le 50m papillon, c’est une course que j’adore, là que tout a commencé. On va kiffer, je vais être à la 4 cet après-midi. C’est de bon augure et j’ai à cœur de voir ce que ça va donner. Je veux faire mes meilleurs temps et passer sous les 25’’, ce serait pas mal. Je veux aussi chercher une finale au 50 crawl et plus si affinités. »

Mélanie Hénique sera accompagnée en finale par Béryl Gastaldello, qui a réalisé le 3e temps des séries ce jeudi matin (25 »56). La Française,  qui s’entraîne et vit aux USA, aura une journée chargée avec également les demi-finales du 100m nage libre. Gastaldello, qui a brillé en ISL avec son équipe des LA Current, a réalisé le 11e temps des séries en 53″ »70, sans trop s’employer. « Je n’ai pas fait grand-chose, j’étais juste en dessous, j’étais en contrôle. Mais ce n’était pas important ce matin, là il faut que je récupère et ce soir, ça va être différent. En plus, le décalage horaire n’aide pas trop le matin donc ça va. L’ambiance n’est pas terrible, il n’y a personne dans les gradins on va essayer de se motiver un peu. »

Sur le 100m nage libre, Béryl Gastaldello sera accompagnée par Anouchka Martin, également qualifiée pour les demi-finales (16e en 53 »99). Gastaldello disputera également la finale du relais ce qui lui fera quatre plongeons ce jeudi soir! David Aubry s’est qualifié pour la finale du 1500m nage libre, qui aura lieu ce vendredi. Le médaillé de bronze mondial l’été dernier à Gwangju sur 800 a réalisé le 6e temps des séries en 14’38 »58.

Les jeunes y étaient presque

Les centièmes n’ont pas joué en faveur des jeunes de l’équipe de France ce matin. Léon Marchand a explosé son record personnel de 10 secondes, mais ça n’a pas suffi sur le moment. Le Toulousain, 9e des séries du 400m 4 nages en 4’7 »55, a d’abord pensé échouer à 3 centièmes de la 8e et dernière place qualificative pour la finale. Sans regrets. « C’était génial, assurait le nageur de 17 ans. J’étais un peu stressé quand même parce que c’était ma première et en plus sur ma spécialité mais je suis hyper content parce que j’ai éclaté mon temps. Ca faisait bizarre, j’ai vu Katinka Hosszu s’assoir à côté de moi, mais je me suis amusé. »

Mais finalement, Léon Marchand a été repêché après le forfait de Duncan Scott sur le 400m 4 nages. De quoi le qualifier pour la finale du 400m 4 nages. Pour sa première compétition en équipe de France sénior, il va donc disputer sa première finale.

Le médaillé de bronze des Mondiaux junior l’été dernier a été chaudement félicité par son papa, Xavier Marchand, médaillé d’argent mondial en 1998 à Perth sur le 200m 4 nages et présent à Glasgow en tant que journaliste reporter d’image pour France Télévision. C’est le papa qui a cadré l’interview du fiston à l’issue de sa course.

Les centièmes ont également joué des tours à Yohann NDoye Brouard, qui a lui aussi amélioré largement son record personnel sur le 100m dos en 51 »25 (51 »86 son ancien record). Il échoue pour un centième seulement à la 17e place et donc premier non qualifié pour les demi-finales. Mewen Tomac termine lui 30e avec un nouveau record personnel sur la distance en 52″ »09.
Jordan Pothain, qui effectue son retour en équipe de France, a lui pris la 17e place du 200m nage libre en 1’44 »50c, à une seconde de la 8e place synonyme d’accès en finale.

Le programme des demies et des finales:

18h03: Demi-finale du 50m papillon avec Mélanie Hénique et Béryl Gastaldello

18h26: Demi-finale du 100m nage libre avec Béryl Gastaldello

19h52: Finale du 50m papillon avec peut-être Hénique et Gastaldello

20h07 : Finale du relais 4x50m 4n mixte avec Manaudou, Bussière, Hénique et Gastaldello

https://rmcsport.bfmtv.com/natation/championnats-d-europe-de-natation-le-relais-avec-manaudou-en-finale-les-filles-brillent-1819018.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.