Lyon Duchère (N1) – Nîmes (samedi à 15h)

Les Crocos n’ont qu’à bien se tenir. C’est une équipe rompue aux exploits dans cette compétition qui va les défier en 32e de finale de la Coupe de France. Lyon Duchère a réalisé un parcours magnifique lors de la saison 2005-2006, qui l’a vu atteindre les huitièmes de finale après un fameux succès contre Toulouse (2-1). Nîmes est en plus privé de son attaquant Umut Bozok, victime d’une entorse de la cheville gauche. Anthony Briançon, gêné par un torticolis, est également forfait. Téji Savanier sera lui aussi absent pour cause de suspension. De l’autre côté du terrain, le capitaine Hatim Sbaï s’apprête à retrouver le représentant d’une ville où il est né il y a 32 ans. Avec la rage au ventre et l’envie de surprendre le 11e de Ligue 1.

Schiltigheim SC (N2) – Dijon (samedi à 18h)

Dix-huitième de Ligue 1, Dijon n’a toujours pas trouvé de remplaçants à Olivier Dall’Oglio, démis de ses fonctions d’entraîneur après six années au club, cette semaine. La gestion du groupe professionnel a été confiée à David Linarès, l’ex-adjoint de l’entraîneur gardois. Mais tout cela n’augure rien de bon pour une équipe à la peine. Dijon reste sur trois défaites de rang, toutes compétitions confondues, dont deux en Ligue 1, et occupe la position du barragiste en queue de classement. La force morale d’un petit poucet avide d’exploit sur ses terres serait presque de nature à faire trembler une formation qui manque cruellement de sérénité. Avec une seule victoire sur ses 15 derniers matches de Ligue 1, Dijon fait figure de proie idéale.

Red Star (L2) – Caen (samedi à 18h)

Le Red Star, détenteur du plus grand nombre de victoires consécutives en Coupe de France (trois en 1921, 1922 et 1923), cherche à retrouver son lustre d’antan. Dans cette optique, quoi de mieux que de réinvestir son enceinte historique, le stade Bauer, le temps d’une soirée? Dans le mythique stade de Saint-Ouen, le Red Star est une équipe difficile à manoeuvrer, les Caennais en sont conscients. A la lutte pour le maintien, 16e de Ligue 1, le Stade Malherbe commence la nouvelle année par un périlleux déplacement. Loin d’être idéal pour se relancer.

Canet Roussillon (N3) – Monaco (dimanche à 14h15)

Finaliste de la Coupe de France en 2009-2010, l’AS Monaco a chuté l’année suivante, éliminée par un pensionnaire de CFA 2, Chambéry (1-1, 3-2 tab). Sortis la saison dernière en 16es de finale par Caen, à l’issue d’une séance de tirs au but, les joueurs de Canet-en-Roussillon s’apprêtent à accueillir une équipe moribonde et relégable sous les ordres de Thierry Henry, lequel devra en plus composer sans l’appui de son attaquant Radamel Falcao, endeuillé par la mort de son père. Battue (0-2) par la lanterne rouge du championnat, Guingamp, lors de la dernière journée de Ligue 1, l’AS Monaco saura-t-elle éviter le désastre ? Rien n’est moins sûr. Les Catalans, de leur côté, croient dur comme fer à l‘exploit.

https://rmcsport.bfmtv.com/football/coupe-de-france-ces-quatre-clubs-de-ligue-1-qui-peuvent-se-faire-pieger-1604584.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.