« Les présidents de l’Argentine, Mauricio Macri; du Chili, Sebastian Piñera; du Paraguay, Mario Abdo; et de l’Uruguay, Tabaré Vazquez, se sont mis d’accord pour présenter une candidature commune à l’organisation de la Coupe du monde 2030 », a écrit le chef de l’Etat chilien sur Twitter. Avec cette annonce de Sebastian Piñera, le Chili rejoint en réalité la candidature commune Argentine-Uruguay-Paraguay pour le Mondial 2030 déjà annoncée depuis octobre 2017.

Le président chilien a expliqué avoir proposé cette option à ses trois homologues il y a plusieurs mois, ce qu’ils ont accepté. Dans la foulée, les fédérations des quatre pays sud-américains ont fait part à la Fifa, l’organe mondial du football, de leur intention d’organiser conjointement le Mondial 2030. 

« Le Mondial du centenaire »

Le tournoi sera en 2030 le « Mondial du centenaire », un siècle après la première Coupe du monde organisée et remportée par l’Uruguay. Par ailleurs, le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a proposé mi-novembre au Maroc une candidature commune Maroc-Espagne-Portugal pour organiser cette même compétition.

En juin, au lendemain de sa défaite face au trio Etats-Unis-Canada-Mexique pour l’organisation du Mondial 2026, le Maroc avait annoncé concourir pour l’édition 2030, sans évoquer la possibilité d’une candidature commune. La Grèce, la Bulgarie, la Roumanie et la Serbie envisagent également une candidature commune pour organiser la compétition, au même titre que le Royaume-Uni et l’Irlande. Fin septembre, l’Union nord-africaine de football (UNAF) avait évoqué l’idée d’une candidature conjointe dans cette région du monde.

https://rmcsport.bfmtv.com/football/coupe-du-monde-2030-candidature-commune-argentine-chili-paraguay-uruguay-1632854.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.