Pendant que la fédération française de rugby s’offrait un bel imbroglio après le forfait de Demba Bamba, l’Australie et le pays de Galles se rendaient coup pour coup lors de l’une des plus belles affiches de ce début de Coupe du monde au Japon. Au lendemain de l’exploit des Nippons face à une triste équipe d’Irlande, les Gallois sont venus à bout des Wallabies (29-25) pour s’emparer de la tête du groupe D après deux matchs joués.

Les Gallois tirent les premiers…

Et ce succès, les Britanniques le doivent en grande partie à leur entame canon. Après seulement 37 secondes, Dan Biggar a claqué un drop pour lancer ce duel au sommet entre deux prétendants au titre mondial. Dans la foulée, Hadleigh Parkes a inscrit le premier essai de ce match spectaculaire (10-0, 14e). Face à l’intensité mise en défense par le XV du Poireau, les Australiens ont eu beaucoup de mal à mettre en place leur jeu.

Déjà bousculés par les Fidji pour leur entrée en lice, les partenaires de Michael Hooper ont finalement trouvé la faille grâce à l’expérimenté Adam Ashley-Cooper pour lancer le chassé-croisé (10-8,29e). L’ailier de 35 ans a désormais marqué au moins un essai lors de quatre Coupes du monde différente et rejoint ainsi Brian Lima, Gareth Thomas et Brian O’Driscoll dans un cercle très fermé.

Mais lors de ce premier acte, la sélection entraînée par Warren Gatland s’est vraiment montrée supérieure et a réussi se détacher dans les dernières minutes. Biggar sorti sur blessure, son remplaçant Rhys Patchell a été impeccable au pied et Gareth Davies est parvenu à marquer le deuxième essai gallois juste avant la pause (23-8,40e).

…les Aussies se révoltent trop tard

Un nouveau drop de l’ouvreur gallois au retour des vestiaires a lancé la deuxième période sur le même rythme que la précédente. Mais cette fois, l’Australie s’est bien reprise. Un essai rapide de Dane Haylett-Petty a permis à l’équipe dirigée par Michael Cheika de ne pas perdre pied. En face, les Gallois n’ont eu de cesse de reculer face aux assauts des Wallabies. Et à l’heure de jeu, le capitaine aussie Michael Hooper a totalement relancé le suspense avec un nouvel essai inscrit entre les poteaux (26-22, 62e).

Malgré plusieurs nouvelles tentatives des trois-quarts australiens, la défense galloise a réussi à tenir bon. « C’était un match serré avec deux équipes très volontaires, a indiqué le capitaine australien après la défaite de son équipe. Nous avons eu notre moment mais nous avons lâché trop de ballons en première période. Félicitations aux Gallois. C’est la Coupe du monde et nous devons nous reprendre. Dans un compétition comme celle-là il faut rebondir rapidement. »

Avec deux victoires en autant de matchs, le pays de Galles a réalisé un grand pas vers la qualification pour les quarts de finale et n’aura besoin que d’une victoire face à l’Uruguay ou aux Fidji pour la valider. Mieux, en battant l’Australie ce dimanche, le XV du Poireau s’est même rapproché de la première place du groupe D et pourrait ainsi éviter de croiser l’équipe qui sortira victorieuse de la lutte entre la France, l’Angleterre et l’Argentine.

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/coupe-du-monde-les-gallois-s-offrent-un-choc-spectaculaire-face-a-l-australie-1776998.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.