Consultant pour la BBC pendant la Coupe du monde en Russie, Rio Ferdinand a profité du débrief de l’écrasante victoire anglaise (6-1) contre le Panama, pour égratigner l’un de ses anciens sélectionneurs. Entouré par Frank Lampard et Gary Lineker, l’ancien défenseur de Manchester United a glissé un mot sur le rôle qui était le sien sur le terrain, du temps où Glenn Hoddle (1996-1999) et Sven-Göran Eriksson (2001-2006) étaient aux commandes de la sélection des Three Lions.

« Parfois, il faut être autorisé à jouer »

Sur Twitter, Rio Ferdinand a publié l’extrait de l’émission accompagné d’un message visant à introduire son propos. « Pourquoi n’était-ce pas la génération dorée … la génération dorée ??? En tant que joueurs, nous nous regardons d’abord … Nous n’avons jamais joué. Mais, parfois, il faut être en autorisé à jouer. Gareth Southgate permet à cette équipe d’Angleterre de le faire », a expliqué l’ex-international, soucieux de rendre hommage à l’actuel sélectionneur, pourtant critiqué pour son inexpérience quand il a été nommé. 

Pour illustrer son commentaire, Ferdinand a choisi une action où la défense du Panama s’illustre dans la construction du jeu. Sur celle-ci, une merveille de passe casse les lignes anglaises et élimine cinq joueurs d’un coup. International anglais entre 1997 et 2011, Rio Ferdinand estime que l’Angleterre était sur le bon chemin sous la coupe de Glenn Hoddle. Sous les ordres de Sven-Göran Eriksson, en revanche, il ne disposait pas de cette liberté d’entreprendre balle au pied. Frank Lampard l’a confirmé, en précisant sa pensée. Le 4-4-2 à plat de l’époque ne permettait pas aux défenseurs de trouver des angles de passe intéressants.

https://rmcsport.bfmtv.com/football/coupe-du-monde-rio-ferdinand-et-frank-lampard-se-payent-leur-ancien-selectionneur-1477610.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.