C’est un sacre qui devrait l’aider à digérer l’immense déception née du dernier Tour de France. A 31 ans, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a remporté ce dimanche son deuxième Tour d’Espagne consécutif à l’issue de la 18e et dernière étape, remportée par l’Allemand Pascal Ackermann (Bora) à Madrid. Revanchard après avoir laissé échapper la victoire sur la Grande Boucle à la veille de l’arrivée à Paris, le Slovène devance au classement général final l’Equatorien Richard Carapaz (Ineos), de 24 secondes, et le Britannique Hugh Carthy (Education First), de 47 secondes. Le top 5 est complété par l’Irlandais Dan Martin (Israël Start-Up Nation) et l’Espagnol Enric Mas (Movistar).

Gaudu huitième du général

A noter la belle performance du grimpeur breton David Gaudu (Groupama-FDJ), qui boucle cette Vuelta avec deux victoires d’étapes et une huitième place au général. Le clan français peut aussi se réjouir du maillot de meilleur grimpeur ramené par le Normand Guillaume Martin (Cofidis). Roglic, lui, se sera livré à un gros bras de fer avec Carapaz.

Ce dernier a notamment tout tenté samedi lors de l’avant-dernière étape en distançant son rival dans l’ascension de l’Alto de la Covatilla. Mais Roglic s’est accroché pour ne pas revivre la désillusion du Tour, lorsque son compatriote Tadej Pogacar lui avait pris le maillot jaune en signant une performance exceptionnelle durant le contre-la-montre de La Planche des Belles Filles.

Il aura fait la différence auparavant grâce à sa régularité, ses bonifications glanées tout au long de cette Vuelta, sa domination sur le contre-la-montre entre Muros et le Mirador de Ezaro et le travail aussi de son équipe, avec en particulier celui de son lieutenant Sepp Kuss.

Il aura fait la différence auparavant grâce à sa régularité, ses bonifications glanées tout au long de cette Vuelta, sa domination mardi dernier sur le contre-la-montre entre Muros et le Mirador de Ezaro et le travail aussi de son équipe, en particulier celui de son lieutenant Sepp Kuss. Vainqueur début octobre de Liège-Bastogne-Liège, Roglic avait promis d’aborder cette Vuelta avec l’esprit apaisé et l’objectif clair de finir l’année sur une bonne note. Mission plus que réussie pour lui. https://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/cyclisme-a-31-ans-roglic-remporte-sa-deuxieme-vuelta-2003840.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.