Michel Callot a été réélu président de la Fédération française de cyclisme ce samedi. Le dirigeant a largement devancé son unique rival, l’ancien sélectionneur Cyrille Guimard.

Michel Callot a été plébiscité ce samedi pour un deuxième mandat à la présidence de la Fédération française de cyclisme (FFC) face à Cyrille Guimard qui était son unique adversaire. Le président sortant a obtenu 93,4 % des suffrages (852 voix) contre 60 voix pour Guimard.

Michel Callot, âgé de 54 ans, avait été élu en 2017 pour un premier mandat de quatre ans. Il avait alors succédé à David Lappartient qui a pris ensuite la tête de l’Union cycliste internationale (UCI).

Un programme fédérateur pour Callot

Le président renouvelé de la FFC a présenté un programme se voulant fédérateur, baptisé « tous ensemble, une ambition pour le cyclisme français », face à Guimard qui prônait une rupture, notamment en matière de catégories d’âges.

Cyrille Guimard (74 ans), légende du cyclisme français après avoir dirigé Bernard Hinault et Laurent Fignon dans les années 70 et 80, avait déjà été candidat malheureux à la présidence de la FFC en 2009 et reste un membre éminent de la Dream Team RMC Sport.

Sur le même sujet

Sélectionneur national en 2017 et 2018 sous la présidence de Callot, « Le Druide » a ensuite été mis sur la touche pour s’être opposé à la direction sportive de la FFC. Thomas Voeckler lui a succédé à la tête des équipes nationales.

JGL avec AFP

https://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/cyclisme-callot-reelu-president-de-la-federation-francaise-face-a-guimard_AD-202102270222.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.