Comme bien d’autres disciplines, le cyclisme n’est pas épargné par les conséquences économiques liées à l’épidémie de coronavirus. Avec le report ou l’annulation de toutes les courses figurant à leurs programmes, certaines équipes craignent de se retrouver en grande difficulté sur le plan financier. Astana et Lotto-Soudal ont annoncé ces jours derniers des baisses de salaires pour leurs coureurs durant la période actuelle d’inactivité.

La formation polonaise CCC, qui compte notamment dans ses rangs le Belge Greg Van Avermaet (champion olympique en titre et ancien vainqueur de Paris-Roubaix) et l’Italien Matteo Trentin (triple vainqueur d’étapes sur le Tour de France), a décidé d’aller encore plus loin.

Elle a annoncé vendredi être « forcée de suspendre temporairement la majorité des contrats de son personnel » et sa volonté de réduire « fortement » les salaires de ses coureurs pour le reste de la saison. Le staff technique et médical est donc particulièrement touché.

« On est tous licenciés avec effet immédiat. Il ne reste que deux personnes en Belgique et deux autres aux Etats-Unis, mais tous les autres: soigneurs, mécanos, ostéopathes, kinés, directeurs sportifs, service presse sont mis dehors », a réagi auprès de la RTBF Yuri Feijtel, soigneur depuis plusieurs années au sein de cette équipe. Des mesures fortes qui ont de quoi inquiéter, même si un directeur sportif a assuré au média belge que « l’équipe n’est pas morte ».

Les coureurs se demandent « s’ils doivent chercher une nouvelle équipe »

Engagée dans le World Tour jusqu’à fin 2021, CCC – une importante entreprise de chaussures implantée dans plusieurs pays européens – compte 28 coureurs dans son effectif professionnel. Pour eux aussi, la situation est délicate. « Leur contrat est protégé par l’UCI mais une partie d’entre eux ne sont plus payés à partir d’aujourd’hui. (…) Ils sont très déçus, abasourdis par les nouvelles, et ils se demandent s’ils rouleront encore sous ces couleurs oranges à l’avenir ou s’ils doivent chercher une nouvelle équipe », a expliqué à la RTBF Yuri Feijtel. Pour cette équipe, la tenue du Tour de France cet été apparaît comme vitale d’un point de vue économique.

Alors que l’Euro de football et les Jeux olympiques de Tokyo ont déjà été reportés, la Grande Boucle est le dernier grand événement sportif au menu cette année à faire de la résistance. Pour l’instant. 

https://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/cyclisme-inquietude-pour-l-equipe-de-van-avermaet-qui-a-vire-presque-tout-le-personnel-1888972.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.