Il accroche un deuxième « monument » à son palmarès. Trois ans après sa victoire sur Paris-Roubaix, Greg Van Avermaet a triomphé ce dimanche sur le Tour des Flandres. Le Belge de la formation CCC, champion olympique en titre, l’a emporté devant son compatriote Oliver Naesen (AG2R La Mondiale) et l’Irlandais Nicolas Roche (Sunweb), surprenant troisième. Enfin, presque.

Alors que la plupart des compétitions sportives sont à l’arrêt en raison de l’épidémie de coronavirus, tous ces coureurs n’ont évidemment pas disputé le vrai Tour des Flandres. C’est une course virtuelle qui a mis aux prises douze valeurs sûres du peloton mondial.

Du beau monde au départ

Avec le report du Tour des Flandres, la chaîne belge Sporza et les organisateurs de l’épreuve ont proposé à ces coureurs confinés à leur domicile de s’affronter sur rouleaux et home-trainers.

Ils ont parcouru les 32 derniers kilomètres virtuellement, franchissant le Vieux Quaremont et le Paterberg. L’Italien Alberto Bettiol (Education First), vainqueur l’an passé, et le jeune prodige belge Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) se sont notamment prêtés au jeu depuis leur salon ou leur garage. La course était diffusée par Sporza et sur Youtube.

« C’était amusant à faire. Je pense que nous avons tous passé un bon moment. Cela faisait longtemps que mon rythme cardiaque n’avait pas été aussi élevé. C’était une très bonne idée. Nous avons pu divertir un peu les gens », a réagi Van Avermaet, qui a fait la différence en plaçant une attaque dans le Paterberg, dernier mont avant l’arrivée. Pas sûr toutefois que cette victoire virtuelle lui fasse oublier les difficultés financières rencontrées par son équipe. Face aux conséquences économiques de l’épidémie de coronavirus, CCC a annoncé vendredi être « forcée de suspendre la majorité des contrats de son personnel » et de réduire « fortement » les salaires de ses coureurs pour le reste de la saison.

Concernant le vrai Tour des Flandres, la possibilité de le voir organisé cette année lest « encore possible » selon l’organisateur de la course Tomas Van De Spiegel. « Le but est d’encore organiser le Ronde plus tard cette année. Tout le monde est d’accord là-dessus. Mais pour le moment, il s’agit uniquement de discussions hypothétiques car nous ne savons pas quand la crise va se terminer. Nous sommes ouverts à tous les scénarios », a-t-il expliqué ce dimanche à la chaîne de TV flamande VRT.

>> Le sport impacté par le coronavirus, toutes les infos en direct

https://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/cyclisme-van-avermaet-remporte-le-tour-des-flandres-sur-home-trainer-1889320.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.