« Tous les jours, quand nous montons sur nos motos, nous savons que nous risquons notre vie », a confié l’Australien Toby Price, vainqueur du Dakar l’an dernier en moto, lundi, au lendemain de la mort du pilote portugais Paulo Gonçalves après une violente chute. Price (KTM) a été le premier à donner l’alerte lorsqu’il a vu le corps du motard gisant à côté de sa moto au km 276 de la septième spéciale. Retrouvé inconscient et en arrêt cardio-respiratoire à l’arrivée de l’équipe médicale, Paulo Gonçalves  a été transporté en hélicoptère jusqu’à l’hôpital. En vain. Le Portugais de 40 ans est décédé d’une chute à moto, alors qu’il disputait le treizième Dakar de sa carrière.

Price: « J’ai compris tout de suite que c’était sérieux »

« C’était une piste rapide sur un plateau largement ouvert, les gaz à fond, se souvient Toby Price. Juste à la dernière minute, l’alarme du GPS a sonné, j’ai levé la tête, j’ai vu une tache noire au loin. Ce n’est jamais une bonne chose, car nous roulions à très vive allure à cet endroit-là. Je suis arrivé et j’ai vu Paulo au sol. J’ai compris tout de suite que c’était sérieux. Nous avons essayé de faire tout ce que nous pouvions pour essayer de le faire répondre. Nous avons appelé les hélicoptères et la direction de course aussi vite que possible. J’ai essayé de le mettre sur le côté, car son dos avait sans doute souffert compte tenu de sa position. Nous avons continué à appeler les secours, on nous a dit que l’hélicoptère arrivait. Nous avons continué de vérifier ses organes vitaux. Malheureusement, nous n’avons pas obtenu de réaction. »

https://rmcsport.bfmtv.com/auto-moto/dakar-toby-price-raconte-son-arrivee-sur-le-lieu-de-l-accident-mortel-de-paulo-goncalves-1840089.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.