Le Toulonnais Romain Taofifénua a été reconnu responsable de « Jeu dangereux », et plus particulièrement de « Plaquer un adversaire d’une manière dangereuse» par la commission de discipline et des règlements de la Lingue nationale de rugby (LNR), suite à son carton rouge reçu lors de la récente défaite du RCT (36-25) sur le terrain de l’Union Bordeaux-Bègles (Top 14 J.10). 

« C’est le degré « supérieur » de l’échelle de gravité qui a été retenu, soit une suspension de 10 semaines (la tête de l’adversaire ayant été touchée, le point d’entrée correspondant est fixé au minimum au degré « moyen » de l’échelle de gravité) », rapporte un communiqué. « Après prise en considération des circonstances atténuantes (reconnaissance de la culpabilité, conduite avant et pendant l’audience et expression de remords), la sanction a été ensuite réduite de 4 semaines. » Taofifénua, suspendu par conséquent pour une durée de 6 semaines, ne rejouera pas cette année et sera requalifié le 6 janvier prochain. A noter que le Bordelais Etonia Nabuli, cité pour son comportement lors de ce même match, a été blanchi. 

Enfin, le Perpignanais Seilala Lam écope de 5 semaines de suspension pour « Jeu dangereux » et plus particulièrement de « Plaquer un adversaire d’une manière dangereuse » lors du match perdu par l’Usap face à Castres (12-16). Lam n’étant pas inscrit sur la liste des joueurs de l’Usap qualifiés pour participer à la Challenge Cup, il sera requalifié à compter du 18 février.

http://www.sports.fr/rugby/top-14/articles/top-14-discipline-taofifenua-suspendu-6-semaines-2337326/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.