Vainqueur ce vendredi du Polonais Hubert Hurkacz (7-5, 6-7 [5], 6-1, 6-4, en 2h59), qu’il avait déjà affronté lors du dernier Roland-Garros, Novak Djokovic a dû batailler pour s’offrir une place en huitièmes de finale de Wimbledon.

C’était il y a un peu plus d’un mois. Le 27 juillet dernier, sur la terre battue de Roland-Garros, Novak Djokovic et Hubert Hurkacz étaient opposés au premier tour du tournoi parisien. Le match avait alors été remporté sans trembler par le Serbe (6-4, 6-2, 6-2), futur finaliste et battu par l’inévitable Rafael Nadal. Ce vendredi, l’heure était donc aux retrouvailles pour « Djoko » et son adversaire polonais. Et ce dernier était bien décidé à montrer plus de résistance au numéro un mondial.

L’espace de deux sets, Hurkacz a presque réussi son coup. Au cours de la première manche, celui qui disputait seulement son second Wimbledon en carrière a donné du fil à retordre à son bourreau de la Porte d’Auteuil, en ne craquant qu’au tout dernier moment pour concéder le set 7-5. Capable de conserver un niveau de jeu suffisant pour perturber Djokovic, le Polonais a ensuite fait mieux dans le second acte, remporté au tie-break. Dès lors, tout semblait possible pour le challenger. Mais « Nole » en a finalement décidé autrement.

Et soudain, le réveil

Le réveil du tenant du titre a sonné dès le début de la troisième manche, empochée en 25 petites minutes, avec un seul jeu laissé à Hurkacz. Un coup derrière la tête pour le Polonais qui a ensuite concédé un break trop rapide en début de quatrième set, pour espérer s’en remettre. Incapable de faire son retard, malgré une volonté de bien faire affichée, Hubert Hurkacz a finalement dû baisser pavillon pour laisser filer son adversaire en huitièmes de finale de ce Wimbledon 2019.

« Les deux premiers sets ont été un grand combat, analysait Djokovic après le match, au micro de beIN Sports. En ce qui me concerne, j’ai dû me concentrer sur chaque point et surtout sur mes jeux de service. Et à partir de là, je suis devenu solide et je suis satisfait de ma performance. » De quoi lui apporter un peu plus de confiance pour aborder la suite du tournoi. Au tour suivant, le Serbe affrontera le Canadien Felix Auger-Alisassime ou le Français Ugo Humbert, qui s’affrontent vendredi soir.

http://www.sports.fr/tennis/wimbledon/articles/djokovic-un-remake-pas-si-simple-2517005/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.