C’est un moment rare auquel Lance Armstrong n’est pas vraiment habitué. L’ancien coureur cycliste déchu de ses sept victoires dans le Tour de France pour dopage, a fait part de ses remords pour ses agissements au cours de sa carrière, dimanche lors de la diffusion sur ESPN du deuxième et dernier épisode ’30 for 30′ lui étant consacré. Notamment sur la manière dont il s’est comporté dans le peloton où il a fait régner la terreur. 

« La manière dont je me suis comporté, en tant que leader d’un sport, d’une cause, d’une communauté, c’est inexcusable, a-t-il confié. Mon comportement a été totalement inapproprié. J’ai profité de ma position, et pour cela, je suis profondément désolé. » 

Un mea culpa rapidement balayé par le peu de scrupules qu’il nourrit encore aujourd’hui, puisqu’il a confié qu’il ferait la même chose s’il devait recommencer. « Est-ce que tu arrives à dormir, la nuit? Pour ma part, oui », a-t-il ajouté après une salve contre son ancien coéquipier Floyd Landis.

L’ancien cycliste américain se sent aussi victime d’un acharnement au même titre que l’Allemand Jan Ullrich, son grand rival qu’il a récemment soutenu après ses déboires, ou que l’Italien Marco Pantani, mort d’une overdose de cocaïne en 2004. Pour lui, tous les coureurs dopés n’ont subi le même sort.

« En Italie, Basso est comme tout le monde, alors que Pantani s’est fait détruire dans la presse, image-t-il. Ils l’ont viré du cyclisme, et il est mort. Et aux États-Unis, Hincapie est glorifié, on lui offre des jobs, il est invité aux courses, on achète ses merdes. Et moi, on me détruit. Quelle connerie. »

https://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/dopage-armstrong-juge-inexcusable-la-maniere-dont-il-s-est-comporte-1924709.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.