Dans un communiqué publié mercredi soir, la CADF a répondu à « l’intérêt croissant des médias » pour les liens supposés entre d’une part Fuglsang et son coéquipier kazakh Alexey Lutsenko, d’autre part le préparateur italien Michele Ferrari, banni à vie du monde du sport depuis l’affaire Lance Armstrong. La CADF a confirmé avoir demandé à un service spécialisé de « mener des recherches supplémentaires » sur des informations concernant d’éventuelles violations des règles antidopage, afin de compléter ses dossiers.

« Après un examen attentif des éléments disponibles », la CADF a déclaré n’avoir « pas soumis le rapport à l’UCI pour l’ouverture d’une procédure disciplinaire à l’encontre des personnes ou de l’équipe en question ». Fuglsang, auteur d’un printemps fracassant l’année passée (vainqueur notamment de Liège-Bastogne-Liège), et Lutsenko courent pour la même équipe, Astana, dirigée par Alexandre Vinokourov. Champion olympique en 2012, « Vino », ancien client de Ferrari, a été sanctionné pour dopage en 2007

Pas de Tour cette année pour Fuglsang

La CADF a réagi également à la publication en début de semaine par des médias danois et norvégien des éléments du rapport concernant Fuglsang. « La coopération internationale étant la clé d’une enquête antidopage efficace, le rapport ultérieur a été partagé dans la plus stricte confidentialité et de manière sécurisée avec une sélection d’organes antidopage et d’agences », a précisé la CADF qui a assuré n’avoir partagé « les résultats avec un autre tiers, y compris des représentants des médias ».

La CADF, qui est appelée à disparaître contre sa volonté en 2021 après la récente décision de l’UCI de confier l’antidopage à l’agence de contrôles internationale (ACI), a assuré regretter « profondément » la divulgation du rapport: « Une enquête est en cours pour comprendre comment le dossier a été rendu public et empêcher que cela ne se reproduise. » Deuxième au classement mondial UCI, Fuglsang (34 ans) a prévu d’entamer sa saison à la Ruta del Sol, une course par étapes espagnole qui commence le 19 février. Après les classiques, notamment les Ardennaises, il a choisi de privilégier le Giro par rapport au Tour de France. Il pourrait être l’un des candidats au podium olympique à Rio, quatre ans après la médaille d’argent obtenue à Rio.

https://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/dopage-pas-de-procedure-disciplinaire-contre-fuglsang-1853115.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.