Les joueuses de la sélection américaine de football, sacrées championnes du monde en France début juillet, peuvent compter sur le soutien de leurs homologues masculins. L’association des joueurs de la sélection américaine a publié un communiqué en réaction à une lettre de Carlos Cordeiro, le président de la fédération américaine. Il assurait que les joueuses américaines étaient mieux payées que les hommes, s’appuyant sur des chiffres immédiatement contestés. 

Une lettre du président de la fédération publiée lundi

« Les membres de l’association des joueurs de la sélection américaine de football soutiennent une fois de plus les membres de l’équipe féminine championne du monde » assure le communiqué. Il s’attaque notamment à l’affirmation de Cordeiro selon laquelle l’équipe féminine a perdu 24 millions de dollars et génère moins de revenus que l’équipe masculine. Un chiffre qui ne prend pas en compte les contrats de sponsoring et de droits de diffusion, principales sources de revenues des sélections.

Une médiation attendue

Les joueuses ont entamé en mars une action en justice contre la fédération, l’accusant de « discrimination institutionnalisée liée au genre » que ce soit en termes de revenus ou de traitement (transport, encadrement médical). Après une trêve pendant la Coupe du monde, le conflit est reparti de plus belle. Des représentantes des joueuses et la fédération doivent se rencontrer prochainement pour une tentative de médiation. 

« Les joueuses méritent l’égalité salariale »

« La fédération minimise les apports au sport quand cela l’arrange, indique l’association des joueurs. C’est une habitude d’une fédération constamment dans des conflits et litiges, concentrée sur l’augmentation des revenus sans aucune idée de comment les utiliser pour développer le sport. Une façon d’augmenter les profits injustement est de refuser de payer les joueuses internationales une part équitable de ce qu’elles rapportent. (…) Les joueuses de la sélection féminine méritent l’égalité salariale et ont raison de poursuivre une action légale auprès des tribunaux ou du Congrès. » Le communiqué souligne également les mauvaises relations de Cordeiro avec l’association des joueurs masculins, qui attendent encore de renégocier leur accord collectif, arrivé à son terme fin 2018. La fin d’année 2019 va être chargée pour la fédération américaine. 

https://rmcsport.bfmtv.com/football/egalite-salariale-les-joueuses-americaines-soutenues-par-la-selection-masculine-1740518.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.