La tête de série n°2 de Wimbledon, comme attendu, sera Roger Federer. Novak Djokovic n’est pas forcément d’accord, se mettant à la place de Rafael Nadal (rétrogradé n°3).

C’est toujours la loterie à Wimbledon concernant l’attribution des têtes de série. La règle est beaucoup plus floue par rapport aux autres tournois du Grand Chelem, offrant une grande subjectivité aux organisateurs. On s’y attendait, et Roger Federer a bien été désigné n°2 en dépit du classement mondial, ce qui fait donc reculer Rafael Nadal au rang de n°3. Novak Djokovic, bien sûr, est n°1 en tant que roi du classement mondial et tenant du titre.

Mardi, avant même l’officialisation, il se montrait mitigé sur le sujet: « C’est différent, c’est vrai. Mais ce sont leurs règles et on doit les respecter. Pour être honnête, c’est un peu surprenant, oui. Après, ça concerne Roger Federer, le plus grand de tous les temps. C’est lui qui a gagné le plus de fois Wimbledon, donc si quelqu’un le mérite, c’est bien lui. Mais Rafael Nadal est pénalisé… Donc je suis surpris, mais c’est comme ça. »

D’autres décisions sont très abruptes, comme Kevin Anderson tête de série n°4 (finaliste l’an passé) alors qu’il n’est que n°8 mondial. John Isner, n°12 mondial, est lui tête de série n°9. Les Français en profitent bien également, puisque Gilles Simon est tête de série n°20 alors qu’il n’est que 25e mondial, Benoit Paire étant lui tête de série n°28 alors qu’il est 32e à l’ATP. Rien de tout ça, en revanche, chez les filles (où Kristina Mladenovic est n°1 en double).

http://www.sports.fr/tennis/wimbledon/articles/wimbledon-federer-n-2-djokovic-surpris-2508545/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.