« Dans le cadre de son statut de personne amenée à témoigner, si l’on trouve des éléments, le cas Michel Platini n’est pas définitivement terminé. » Voilà ce qu’a déclaré ce samedi un porte-parole du ministère public de la Confédération helvétique, au lendemain de la mise hors de cause du Français dans l’affaire de la Fifa concernant un versement de 2 millions francs suisses (1,8 millions d’euros) sans contrat écrit. Mais pour Me Vincent Solari, avocat de Michel Platini, « cette position est contraire à la réalité ». « Ce n’est pas la justice suisse, mais un représentant du ministère public qui agit le week-end lorsque les procureurs ne sont pas là », a-t-il réagi au micro de RMC dans l’Intégrale Sport.

« Nous avons une décision notifiée par les deux procureurs chargés de la procédure qui nous dit très clairement que Platini est hors de cause. Cette affaire est terminée en ce qui le concerne », a souligné le conseil de l’ex-président de l’UEFA. La justice suisse avait ouvert une procédure pénale en septembre 2015 visant Sepp Blatter, à l’origine d’un paiement en 2011 de 2 millions de francs suisses à Platini, sans contrat écrit, pour un travail de conseiller achevé en 2002. Le quotidien Le Monde a révélé vendredi que Platini avait été mis hors de cause par la justice suisse. Il reste toutefois suspendu par la Fifa jusqu’en octobre 2019.

« Il est trop tôt pour faire des projets »

Selon Me Solari, Platini a accueilli la décision de la justice suisse avec « satisfaction ». Dès le début, il était tout à fait conscient du fait que rien ne pouvait lui être reproché. Il est simplement soulagé de constater qu’une autorité judiciaire indépendante est arrivée à cette conclusion. Aucune charge pénale n’a été retenue contre lui », a précisé l’avocat du Français. « Je crois qu’il attend maintenant que cela donne certaines suites et qu’on en tire les conséquences au sein de la Fifa. Je ne crois pas que ce soit quelqu’un de revanchard. C’est surtout un sentiment de satisfaction », a-t-il poursuivi, alors que Platini est toujours suspendu par la Fifa de toute activité liée au football.

« Je pars du principe que la Fifa devrait tirer les conséquences d’une décision qui vient contredire tout ce qu’elle a pu colporter contre Platini dans le cadre de l’élection précédente », a-t-il ajouté, alors que la prochaine élection à la présidence de la Fifa est programmée en juin 2019 à Paris. Platini sera-t-il candidat? « Je ne connais pas les intentions de Platini. Il a été mis en cause injustement. On voit bien que cette affaire a été instrumentalisée contre lui. J’espère que la prochaine élection sera plus régulière. Pour l’instant, il savoure cette décision. Il est trop tôt pour faire des projets », a répondu son avocat sur l’antenne de RMC.

VIDEO – Manardo : « C’est une victoire très importante pour Platini »

https://rmcsport.bfmtv.com/football/fifa-platini-candidat-en-2019-pour-l-instant-il-savoure-repond-son-avocat-1456597.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.