« C’est un chapitre qui se ferme… » Invité exceptionnel de Footissime, ce lundi soir sur RMC Sport, Abou Diaby a annoncé à 32 ans la fin de sa carrière. Une carrière qui l’a conduit de l’AJ Auxerre à l’Olympique de Marseille, en passant bien entendu par Arsenal, de 2006 à 2015, et l’équipe de France (16 sélections).

Chez les Gunners, l’ex-milieu a eu le temps de nouer une relation particulière avec son coach Arsène Wenger. Un homme qui a énormément compté pour lui et auquel il a rendu un bel hommage.

« Il a été un père, un mentor »

« Je n’ai pas les mots pour exprimer ce que je ressens. Arsène, c’est beaucoup de choses à la fois. Il m’a fait venir, il m’a fait confiance, il a été patient à mon égard. Il m’a donné de la confiance quand moi-même j’en manquais. Il a été d’un soutien incroyable. Je n’ai même pas les mots pour lui dire merci », explique Diaby, très ému.

Avant de poursuivre son hommage. « Je ne suis pas le seul, il y a eu d’autres joueurs dans ce cas-là. Et là, je ne parle que de cet aspect-là (affectif), mais il y a aussi sur le plan du jeu. C’est vraiment celui qui m’a fait prendre conscience qu’il fallait sans cesse réfléchir. Je ne sais pas comment l’exprimer… A chaque fois, à chaque entraînement, il fallait avoir le souci du détail. Il accordait de l’importance à des choses qui peuvent paraître simples. C’est un perfectionniste. Ce sont des valeurs qu’il m’a inculqué et qui vont me servir dans la vie. Il a été un père, un mentor. C’est une personne pour laquelle j’ai énormément de respect. J’ai tout simplement envie de lui dire merci. »

>>> Cliquez ici pour vous profiter des offres RMC Sport

https://rmcsport.bfmtv.com/football/footissime-l-hommage-emouvant-d-abou-diaby-a-arsene-wenger-1640134.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.