Pour la première course individuelle de la saison de Coupe du monde, Martin Fourcade, en quête d’un 8e gros globe de cristal, signe déjà une victoire impressionnante de maîtrise sur le 20km individuel de Pokljuka. Malgré un dossard élevé et des conditions de course dégradées.  

Où en est Martin Fourcade ? Le Français est-il toujours le patron du biathlon mondial ? Des questions qui se posaient encore ce jeudi matin, après le report de la première course individuelle de la saison. Forcément en manque de repères et pas à son pic de forme, Martin Fourcade a répondu et déjà mis toute la concurrence d’accord. De manière magistrale, au regard des conditions.

 

Le septuple vainqueur du classement général de la Coupe du monde, en quête d’un 8e gros globe de cristal, signe jeudi une deuxième victoire en deux courses, après le relais mixte de dimanche, en s’adjugeant le 20km individuel de Pokljuka, en Slovénie. Le Catalan, dont on craignait qu’il souffre d’un choix de dossard très élevé et discutable (n°87) dans des conditions de neige très dégradée, a pourtant fait preuve d’une concentration parfaite et d’un mental d’acier pour signer un 20/20 décisif aux tirs et devancer de 5″9 l’inattendu Allemand Johannes Kühn, crédité de son premier podium en carrière, et l’Autrichien Simon Eder (+20″8), tous les deux également auteurs d’un sans-faute.

Ce 75e succès individuel en Coupe du monde (*), Fourcade a bien cru l’avoir perdu dès mercredi lors de ce choix de dossard : « On avait fait un mauvais choix de partir derrière, reconnaît lui-même le Catalan au micro de la chaîne L’Equipe. On attendait de la neige cette nuit et malheureusement on a eu que de la pluie verglaçante. »

Le Français a donc vu s’élancer ses concurrents et en premier lieu son rival n°1 Johannes Boe (n°47) avec un avantage évident sur les skis, où lui a dû composer avec « une neige de printemps avec des appuis beaucoup moins francs« . Ses dix secondes de retard dès le premier temps intermédiaire (2,7km) n’indiquaient rien de bon, et d’ailleurs, Boe, meilleur temps à skis, le reléguera à 1’23 » avec un treizième chrono. Rédhibitoire pour le commun des mortels, mais pas pour Fourcade tellement appliqué sur le pas de tir, où Boe va commettre trois fautes pour échouer à la septième place (+1’12). C’est une entrée en matière de champion pour un boss de la discipline « super heureux d’avoir réussi à tirer à 20 aujourd’hui (jeudi) et d’avoir conservé ce dossard jaune » de leader de la Coupe du monde. « C’était mon dossard jaune hier, mais c’est celui de tout le monde aujourd’hui. » Parce que le champion repart de zéro. Ou presque…

————————————————-
(*) Fourcade, qui ne s’était jamais imposé à Pokljuka jusqu’à son premier succès en 2016, s’est imposé en Slovénie chaque année depuis 5 ans, série en cours.

http://www.sports.fr/ski/biathlon/articles/biathlon-fourcade-donne-deja-la-lecon-2337374/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.