Après un premier tour (presque) parfait, avec trois victoires au compteur, l’équipe de France féminine affronte le Brésil en huitièmes de finale de cette Coupe du monde 2019, dimanche soir au Havre. Un match périlleux pour les Bleues.

20:39 – UN AVANTAGE PSYCHOLOGIQUE POUR LES BLEUES
Si les Bleus ont gardé quelques (très) bons souvenirs de leurs précédents chocs face au Brésil, surtout en Coupe du monde, les Bleues sont également plutôt en réussite lorsqu’elles affrontent la Seleçao. Opta rappelle ainsi que les Tricolores n’ont jamais perdu contre les Auriverde en huit confrontations, toutes compétitions confondues: elles l’ont emporté à trois reprises et ont été accrochées cinq fois. La seule rencontre entre ces deux équipes au Mondial s’était soldée sur un nul (1-1). C’était en 2003.

20:07 – EN 4-4-2 ET SANS THINEY
Contrairement à ce qu’elle avait laissé entendre la veille en conférence de presse, Corinne Diacre a décidé de changer de système pour ce huitième de finale. Exit le 4-2-3-1, la sélectionneuse a choisi d’aligner un 4-4-2 et de reléguer Gaëtane Thiney sur le banc. L’attaque tricolore sera emmenée par Valérie Gauvin et Kadidiatou Diani, qui seront soutenues sur les côtés par Eugénie Le sommer et Viviane Asseyi. Dans le cœur du jeu, Elise Bussaglia épaulera la capitaine Amandine Henry. Pas de changement en revanche en défense, où Marion Torrent, Griedge Mbock, Wendie Renard et Amel Majri prendront place devant Sarah Bouhaddi.

19:55 – LES SUPPORTERS SONT LÀ !
A une heure du coup d’envoi, notre envoyé spécial au Havre est allé prendre la température autour du Stade Océane, où environ 25.000 spectateurs sont attendus.

19:42 – LES BLEUES JOUERONT EN BLANC

19:31 – LE PHÉNOMÈNE MARTA EN CHIFFRES
La star côté auriverde, c’est évidemment Marta. Au moins deux chiffres le prouvent. L’attaquante brésilienne, qui a déjà fait trembler les filets à deux reprises depuis le début de ce Mondial, est la première joueuse de l’histoire à avoir marqué lors de cinq Coupes du monde différentes (3 en 2003, 7 en 2007, 4 en 2011, 1 en 2015 et donc 2 en 2019). Et avec désormais 17 réalisations au total, elle a battu le record établi par Miroslav Klose, qui avait mis 16 avec l’Allemagne. Méfiance donc pour les Bleues car, même à 33 ans, elle constitue une réelle menace.

19:18 – DIACRE TROUVE SON GROUPE « TOUJOURS AUSSI SEREIN »
Si tout pourrait s’arrêter dès dimanche soir, les Bleues abordent ce rendez-vous assez confiantes. « Je trouve mon groupe toujours aussi serein, toujours aussi travailleur et déconneur, indique Corinne Diacre. On a eu l’avantage d’avoir un jour de récupération en plus (la Seleçao a affronté l’Italie mardi, ndlr), ça nous a fait du bien. Maintenant, un match couperet nous attend, c’est ce qui fait le charme d’une Coupe du monde. Si on pense à l’élimination, c’est compliqué… L’idée est de ne pas avoir de regrets. »

Lire aussi: Le point-presse de Diacre avant France-Brésil

19:01 – THINEY RELÉGUÉE SUR LE BANC ?
Peu en vue depuis le début de la compétition, malgré le bon premier tour des Bleues, Gaëtane Thiney pourrait perdre sa place de titulaire face aux Brésiliennes. Si Corinne Diacre ne devrait pas modifier son système, la joueuse du Paris FC serait en concurrence avec Viviane Asseyi pour épauler Vélrie Gauvin dans l’axe, dans une position un peu plus reculée. Le onze probable: Bouhaddi – Torrent, Mbock, Renard, Majri – Bussaglia, Henry – Diani, Thiney ou Asseyi, Le Sommer – Gauvin.

Lire aussi: Et la Bleue préférée des Français est…

18:49 – LE STADE DU HAVRE TROP PETIT POUR LE SOMMER
C’est au Stade Océane, habituel lieu de résidence du Havre en Ligue 2, que les Bleues affronteront le Brésil dimanche soir (21h). Une enceinte de 25.000 places un peu trop petit au goût d’Eugénie Le Sommer. « C’est dommage que le stade ne soit pas plus grand, regrette l’attaquante de l’OL, alors que les Bleues avait affronté la Corée du Sud au Parc des Princes, la Norvège à l’Allianz Riviera et le Nigeria au Roazhon Park. C’est notre quatrième match et c’est le stade le plus petit, dommage pour ceux qui n’ont pas pu acheter un billet. Mais le plus important, ça reste d’avoir une super ambiance. »

http://www.sports.fr/football/coupe-du-monde-feminine/articles/france-bresil-l-avant-match-en-direct-2505986/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.