C’est le premier cocorico de ce Giro 2019 et il ressemble fort à un soulagement. Frustré depuis le début du Tour d’Italie, le coureur Groupama-FDJ a enlevé ce mardi la 10e étape à Modène, au sprint, dans une fin de course marquée par la lourde chute de Pascal Ackermann dans les derniers mètres.

C’est la première victoire de la carrière du Français sur le Giro. Il devance Elia Viviani et Rüdiger Selig. « On était placés devant. J’ai entendu que ça frottait pas mal, déjà entre nous aussi. On était placés correctement pour éviter la chute, reconnaît Arnaud Démare sur l’Equipe à l’arrivée. Je suis très heureux, c’est ce qu’on cherchait avec l’équipe. on a le train pour gagner, il nous manquait la réussite. On l’a eue aujourd’hui, c’est parfait. »

Démare se rapproche du maillot cyclamen

La tâche du Français aura été rendue un peu plus aisée par la lourde chute de Pascal Ackermann dans le dernier kilomètre. Jakub Mareczko et Tony Gallopin ont également connu le même sort.

Le coureur allemand, en tête du classement cyclamen de meilleur sprinteur de ce Tour d’Italie, n’a plus qu’un point d’avance sur Arnaud Démare. Ce dernier avait dû se contenter des places d’honneur depuis le départ de la course. L’Italien Valerio Conti conserve son maillot rose de leader.

https://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/giro-demare-s-impose-au-sprint-sur-la-10e-etape-1696123.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.