On vous l’a déjà dit: ne courez pas à côté des coureurs. Sous peine de les faire tomber mais aussi de vous prendre… quelques mandales. C’est ce qui est arrivé à ce spectateur de la 20e étape du Giro ce samedi, la dernière avant le contre-la-montre final. 

Des coups sur le bord de la route

Alors que les caméras étaient focalisées sur la lutte des favoris – le maillot rose Richard Carapaz en tête – Miguel Angel Lopez s’en est pris à un spectateur. Ce dernier semble avoir provoqué sa collision avec un autre spectateur, à cinq kilomètres de l’arrivée à Monte Avena, et sa mise à terre pour remettre son vélo d’équerre. 

Le coureur Astana faisait partie des grands animateurs de la fin de course et avait attaqué à plusieurs reprises quelques kilomètres plus tôt. Furieux, le Colombien a asséné deux coups au fauteur de troubles, à terre sur le bord de la route et qui cherchait à s’extraire en s’appuyant sur la rambarde. Avant de reprendre son vélo et sa route, dépité d’avoir perdu du temps.

Carapaz a la main

Une scène incroyable, qui aura sans doute empêché Miguel Angel Lopez de lutter pour la victoire d’étape. Celle-ci est revenue à son coéquipier Pello Bilbao, au sprint. Vincenzo Nibali, à l’attaque dans le dernier kilomètre, n’a pu suivre l’emballage final. Lopez est arrivé avec 1’48 de retard. En attendant d’éventuelles sanctions, notamment une possible mise hors-course. A la veille de l’arrivée, Richard Carapaz (Movistar) reste leader et a les cartes en main.

https://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/giro-lopez-pete-un-plomb-en-frappant-un-spectateur-1703599.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.