C’est un petit pavé dans la mare que Novak Djokovic a jeté en ce début de semaine. Après sa victoire facile face à l’Argentin Diego Schwartzman, le n°1 mondial a profité de son entrée en lice au Masters de Londres pour lancer un débat. Celui des matchs en cinq sets dans les tournois du Grand Chelem, à l’Open d’Australie, Roland-Garros, Wimbledon et l’US Open. Le Serbe aimerait y mettre fin et disputer toutes les rencontres de la saison en trois sets.

« Je suis un partisan des deux manches gagnées sur trois, dans tous les tournois. Même si les Grands Chelem ont une longue tradition et histoire, a déclaré Djokovic. Je ne suis pas sûr qu’il y ait une chance de changer cela. Mais oui, je suis un partisan du meilleur des trois manches. » Pour justifier son propos, l’homme aux 17 victoires en Grand Chelem s’appuie sur le renouvellement générationnel des spectateurs. D’après lui, le public d’aujourd’hui serait moins enclin à supporter des rencontres marathon. « Je pense que la durée d’attention des fans, notamment de la nouvelle génération, est plus courte, explique-t-il. Nous devons changer quelque chose pour améliorer le tennis sur un plan marketing et commercial ».

« Pour remporter un Grand Chelem, il faut être plus solide », estime Nadal

Des arguments qui ne font pas l’unanimité chez les stars de la balle jaune. Rafael Nadal, par exemple, est farouchement opposé à cette innovation. « Je suis totalement contre, a expliqué l’Espagnol aux 20 titres en Grand Chelem. Le format en trois sets gagnants rend ces tournois particuliers. C’est l’histoire de notre sport. Pour remporter un Grand Chelem, il faut être plus solide, à la fois physiquement et mentalement. »

Un point de vue partagé par Alexander Zverev. « Tu ne changes pas l’histoire du tennis comme ça, estime l’Allemand, n°7 mondial. C’est un sport physique. C’est pour ça qu’on s’entraîne dur. Les Grands Chelem doivent rester en cinq sets pour toujours. » Daniil Medvedev, lui, se prononce à demi-mots sur le sujet. En se rangeant plutôt du côté de « Djoko ». « C’est une question difficile, concède le Russe, récent vainqueur du Masters 1000 de Paris-Bercy. J’ai vu que Rafa et Novak y avaient répondu, avec des visions complètement opposées. Sans parler de l’histoire, si on me demande à titre personnel, je préférerais trois sets parce que je joue mieux dans ce format. Mais je sais que ce n’est pas une opinion populaire ».

https://rmcsport.bfmtv.com/tennis/grand-chelem-nadal-s-oppose-a-djokovic-sur-la-question-des-cinq-sets-2007089.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.