C’est déjà bouillant ! La saison débute à peine que lors de la conférence de presse post-qualification, Hamilton et Vettel se sont déjà chamaillés. Et le Britannique n’a pas manqué d’être cinglant avec les mots.

Une fin de qualification épique, trois pilotes en 61 millièmes avant le dernier passage en Q3 et Lewis Hamilton qui claque un incroyable record de la piste d’Albert Park pour arracher la pole position avec 7 dixièmes d’avance sur les deux Ferrari. De quoi faire ruminer Vettel ou encore Verstappen (Red Bull) qui ont tous les deux mis cette performance sur le compte du fameux « mode fête » évoqué par Hamilton.

Il s’agit en fait d’une configuration moteur qui permet de tirer davantage du bloc propulseur. Une cartographie d’une redoutable efficacité par le passé, notamment sur un tour. La configuration laissait effectivement croire que le Britannique avait enclenché le « bouton magique » pour claquer ce 1’21’’664, ce qu’il a nié…

Une prestation qui a en tout cas été à l’origine d’une passe d’arme en conférence de presse. Vettel avance en effet: « Je pense que la différence de 7 dixièmes s’explique par le « mode fête » du moteur Mercedes en Q3. » Hamilton rétorque immédiatement un: « Ce n’est pas vrai, j’ai utilisé le même mode moteur durant toute la qualification« …

Loin de s’en contenter, Vettel, qui avait signé le record de la piste en 1’21″994 en Q2 contre-attaque et lâche « Si tu n’as pas de « mode fête », qu’est-ce que tu as fait avant ? » Une réplique qui en a appelé une autre, cinglante, puisque Hamilton a répondu: « J’attendais d’être en Q3 pour supprimer le sourire de ton visage ! » Cinglant.

http://www.sports.fr/f1/articles/hamilton-et-vettel-l-accrochage-verbal-2120537

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.