Il est dans le flou. Rencontré vendredi à l’occasion de l’avant-première du documentaire qui lui est consacré et qui sera diffusé le lundi 20 juillet sur France 3, Teddy Riner a confié ses doutes concernant la tenue des prochains Jeux olympiques de Tokyo.

Initialement prévus du 24 juillet au 9 août 2020, ils ont été reprogrammés du 23 juillet au 8 août 2021 en raison de l’épidémie de coronavirus. Mais Riner veut rester prudent. « Je ne sais même pas si les JO vont se faire. Je ne sais même pas quand la compétition va reprendre », confie le judoka le plus titré de tous les temps, champion olympique à Londres en 2012 et à Rio en 2016.

« J’espère que ça se passera bien. Quand on est sportif de haut niveau, s’adapter fait partie de notre vie. Il vaut mieux être en pleine possession de ses moyens pour aller chercher une belle victoire qu’être malade, prendre le risque d’aller aux JO et de ne pas en revenir. Le choix est vite fait. Je continue à m’entraîner. Un an ça laisse le temps aux chercheurs. J’ai dit aux chercheurs: ‘On compte sur vous.’ On aimerait que cette pandémie soit derrière nous », ajoute Riner.

« Le Covid est encore là »

Le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach a d’ores et déjà prévenu que les JO de Tokyo seront annulés s’ils ne se tiennent pas en 2021. « Ça commence à faire un moment. Vivre ça au 21e siècle, waouh! Mais dans cette attente il faut voir le côté positif. On est en vie et en bonne santé. Il vaut mieux ça que de n’être plus là », souligne Riner, qui reconnaît avoir vécu des dernières semaines difficiles.

« J’ai perdu pas mal d’amis. Je leur parlais et puis du jour au lendemain plus rien. Je parle à la France, qu’on garde en mémoire que le Covid est encore là, qu’on n’oublie pas les gestes barrières. On reste sérieux », demande Riner, dont le dernier combat remonte au 9 février (défaite face au Japonais Kokoro Kageura, sa première en 155 combats). Depuis ce samedi, les sports de combat, notamment le judo, la boxe et le karaté, sont à nouveau autorisés en France comme avant l’épidémie de coronavirus, dans les « territoires sortis de l’urgence sanitaire », selon un décret publié au Journal Officiel.

https://rmcsport.bfmtv.com/judo/judo-les-doutes-de-riner-sur-la-tenue-des-jeux-olympiques-de-tokyo-1946738.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.