En l’absence de Cristiano Ronaldo, la Juventus a enregistré sa première défaite en Serie A du côté de Gênes (2-0), dimanche.

Retour sur terre pour la Vieille Dame. Après son impressionnante victoire face à l’Atlético (3-0), mardi, pour une qualification pleinement méritée pour les quarts de finale de la Ligue des champions, la Juventus s’est déplacé à Gênes sans Cristiano Ronaldo, ménagé après son triplé héroïque face aux Colchoneros. Cela n’a pas manqué, les Bianconeri sont tombés pour la toute première fois de la saison en Serie A, lors de cette 28e journée (2-0).

Pourtant, une « CR7 »-dépendance n’était jusque-là pas visible. La formation de Massimiliano Allegri a par exemple largement dominé l’Udinese (4-1) la semaine dernière, avec le Portugais sur le banc. Mais, cette fois-ci, au Luigi-Ferraris, ce fut le néant. L’entrejeu Emre Can-Miralem Pjanic-Rodrigo Bentancur (Blaise Matuidi était remplaçant) ne fut pas très inspiré, pas plus qu’un Paulo Dybala promu capitaine et qui a vu la VAR lui refuser un but (56e). Résultat des courses, la Juve n’a tiré qu’une fois et n’a jamais cadré !

Les Grifoni ont donc pris confiance avant de trouver la faille en milieu de seconde période grâce à deux entrants. C’est d’abord Stefano Sturaro qui crucifiait ses anciens partenaires, lui qui a été vendu cet hiver par la Juve. Sa frappe a échappé à un Mattia Perin titularisé dans les buts contre son ancien club (72e). Goran Pandev a ensuite doublé la mise (81e), lui l’ancien Napolitain. Le large leader de la Serie A compte 18 points d’avance sur son dauphin, qui reçoit l’Udinese dans la soirée.

http://www.sports.fr/football/italie/articles/la-juve-n-est-rien-sans-ronaldo-2420234/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.