Lance Armstrong dira bientôt sa vérité dans un documentaire diffusé par la chaîne ESPN. L’ancien coureur cycliste américain, démasqué puis condamné à vie par l’UCI pour des faits de dopage en 2012, était lui-même passé aux aveux l’année suivante, face à Oprah Winfrey. Cycling News, qui s’est penché sur les premières images du long métrage de Marina Zenovich, évoque ce lundi « la cruauté à l’état pur et les secrets », et promet une plongée dans le « bassin d’amertume » du Texan.

Le film de Zenovich, tourné à plusieurs endroits et durant plusieurs mois, a examiné Armstrong sous toutes ses coutures, pour nous présenter la complexité infinie de ce personnage, tel que vous ne l’avez jamais vu. Il retrace, à en croire Cycling News, « l’ambition qui fait rage, le statut de célébrité, les femmes, l’argent et, dans l’ombre, l’intimidation et les menaces, la litanie de vies détruites et l’odeur constante de catastrophe et de mort planant sur son sport ».

Armstrong ne nie pas le lien entre le dopage et son cancer

Plusieurs extraits du long métrage d’une durée de quatre heures ont déjà fuité et les révélations y sont nombreuses. « Quand me suis-je dopé pour la première fois ? Je devais avoir 21 ans, c’était lors de ma première saison professionnelle (en 1992, ndlr) », confesse celui qui s’est vu retirer ses sept Tour de France. Encore sur le dopage, Lance Armstrong ne dirait « certainement pas ‘non' » sur le lien qu’il pourrait avoir avec son cancer des testicules diagnostiqué à l’automne 1996, alors qu’il indique avoir utilisé des hormones de croissance dès 1996.

L’EPO aura été une révélation pour lui, lorsque la transition s’est opérée. « Nous avions déjà essayé de la cortisone à faible indice d’octane, ou quelque chose comme ça, mais l’EPO était d’un tout autre niveau, a-t-il exposé dans ce documentaire qui sera diffusé à partir du 25 mai. Les avantages en termes de performances étaient si importants que le sport est passé du dopage à faible indice d’octane, qui a toujours existé, à ce carburant de fusée à indice d’octane élevé. C’était la décision que nous devions prendre. » https://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/lance-armstrong-revele-s-etre-dope-a-partir-de-ses-21-ans-avant-son-cancer-1916251.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.