Il n’était pas sur le tatami, mais c’est pourtant lui qui a attiré tous les regards. Vladimir Poutine, le président russe, a fait le déplacement jusqu’à Bakou ce jeudi (en compagnie de ses homologues azéri et mongol), pour assister à l’épreuve mixte des Mondiaux de judo. Il a notamment assisté à la défaite de la Russie face à l’équipe de France (1-4), en demi-finale de la compétition.

Une grande avenue bouclée

La présence du dirigeant russe, lui-même judoka, a quelque peu perturbé l’organisation azérie. L’avenue Heydar Aliyev, l’une des principales de la capitale, a été bouclée dans les deux sens, pour permettre aux trois présidents de circuler. Une cinquantaine de voitures étaient présentes dans le convoi qui a emprunté cette grande route. 

Vladimir Poutine a également pu bénéficier d’un périmètre de sécurité au sein du gymnase. Juste avant le début de la demi-finale opposant la France à la Russie, le dirigeant s’est rendu dans un salon. Il a loupé le ippon de la Russe Gasparian sur M’Bairo en +70kg, qui a offert le seul et unique point à son pays. Revenu à sa place, il n’a ensuite assisté qu’à des succès français.

A la fin de la demi-finale, il s’est retiré dans une pièce au premier étage, dont l’accès à été bloqué. Lorsque les portes de l’ascenseur s’ouvraient à cet étage, un garde faisait signe aux curieux (ou les perdus) de faire demi-tour. Les grands moyens ont été déployés pour que le dirigeant russe profite au mieux de sa sortie en Azerbaïdjan. 

https://rmcsport.bfmtv.com/judo/le-grand-barnum-de-la-venue-de-poutine-debarque-aux-mondiaux-de-judo-1532312.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.