L’information avait fuité en juillet dernier, le fonds d’investissement luxembourgeois CVC Capitals Partners, classé parmi les dix plus gros fonds de capital-investissement du monde, préparait le rachat partiel du Tournoi des VI Nations.

Déjà propriétaire de 63,4% des parts de la Formule 1, via sa filiale Channel Islands, valorisées à 5 milliards d’euros, et présent dans le capital de la Premiership, le championnat anglais, CVC Capitals Partners semblerait parier sur le développement international du rugby. Cette discipline est de plus en plus populaire et génère d’importantes croissances à travers le monde. Sa diffusion est mondiale et les matchs programmés l’après-midi en Europe permettent de capter un public très important en Asie et en Océanie, terre majeure de l’ovalie.

En jetant son dévolu sur le Tournoi des VI Nations, compétition phare, le fonds luxembourgeois diversifierait son capital, déjà bien garni, et profiterait d’importantes retombées économiques.

Une première offre à 621 millions de dollars

Il y a quelques mois, alors que la fédération internationale de rugby tentait d’imposer une ligue mondiale, avec l’introduction d’un système de promotion et de relégation dans le VI Nations, CVC Capitals Partners avait pris tout le monde de court en formulant une offre de 621 millions de dollars (562 millions d’euros) à la Six Nations Rugby Limited, société organisatrice du tournoi européen, contre 30% des parts.

Aujourd’hui, selon les informations du Times, la proposition porterait sur un rachat de seulement 15% des parts du VI Nations, pour la modique somme de 372 millions dollars (340 millions d’euros). Ainsi, CVC Capitals Partners récupérerait la gestion de l’entité commerciale du tournoi et non des droits entiers.

Une diversification importante de ses actifs

Si l’accord passe, le fonds d’investissement détiendra aussi une part sur les tests-matchs de novembre et de juin. En effet, l’European Rugby Union avait décidé, récemment, de regrouper toutes ses activités commerciales dans une seule et même entité. Cette dernière deviendra alors, en partie, la propriété de CVC Capitals Partners.

C’est tout le rugby européen qui passerait sous pavillon luxembourgeois. D’autant plus que, toujours d’après le Times, le fonds aurait entamé des négociations exclusives avec les dirigeants de la Pro 14, l’ancienne ligue Celte, pour un rachat total ou partiel. Après peut-être des vues sur le Top 14, en France …

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/le-tournoi-des-vi-nations-bientot-rachete-1770132.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.