OM

Balotelli star du Vélodrome

Il est arrivé pour raviver la flamme à Marseille. Et il est en train d’y parvenir. Dans ce choc face à Saint-Etienne, Mario Balotelli a répondu présent devant son nouveau public. Après avoir manqué une énorme occasion sur un service de Maxime Lopez, l’attaquant italien a ouvert le score d’une superbe reprise sur corner (12e). Un but, son troisième en trois matchs au Vélodrome, qu’il a célébré en se filmant avec son portable. Son charisme, sa technique et son expérience font un bien fou à l’OM. Sorti sous les ovations à la 79e. Un vrai taulier.

Sanson s’est démultiplié

Aligné dans l’entrejeu aux côtés de Maxime Lopez, alors que Luiz Gustavo était sur le banc, il a senti la confiance de Rudi Garcia. Et il lui a parfaitement rendue. Au four, au moulin et encore ailleurs, Morgan Sanson a fait preuve d’une débauche d’énergie assez incroyable. Surtout en première période. Le milieu de terrain de 24 ans a enchaîné les courses pour ratisser large et casser les lignes balle au pied. Sa qualité de passe a également amené beaucoup de danger dans l’arrière-garde stéphanoise. Indispensable lorsqu’il évolue à ce niveau.

Ocampos ne se ménage jamais

S’il y en a qui mouille toujours son maillot, c’est bien lui. Sous le soleil, la pluie ou la grêle, Lucas Ocampos donne toujours autant de sa personne sur un terrain. Positionné dans le couloir gauche, l’Argentin a évolué à la fois ailier, milieu et parfois latéral. Un boulot de marathonien dont il s’est acquitté avec brio. Sans jamais rechigner à la tâche. C’est lui qui obtient le penalty du break en voyant son centre dévié par la main de Mathieu Debuchy (21e). Il est encore là pour sauver son équipe à deux reprises devant Hamouma (39e, 68e). Un guerrier inépuisable.

Mandanda 6

Sarr 6

Caleta-Car 6

Kamara 6,5

Sakai 6,5

Sanson 8 (remplacé par Strootman à la 86e)

Lopez 6

Thauvin 6,5

Ocampos 7

Germain 5 (remplacé par Luiz Gustavo à la 65e)

Balotelli 7 (remplacé par Njie à la 79e)

Saint-Etienne

Perrin complètement dépassé

Le capitaine de l’ASSE a vécu une soirée très compliquée dans l’antre de l’OM. Fébrile, lent et souvent mal placé, Loïc Perrin s’est fait sérieusement bouger par les attaquants marseillais. A commencer par Mario Balotelli, qui s’est facilement défait de son marquage, comme sur l’ouverture du score. Jean-Louis Gasset l’a remplacé dès la mi-temps par Robert Beric. Que ce soit sur blessure ou par choix tactique, il n’a pas manqué à son équipe dans cet état de forme.

Khazri encore muet

Après un excellent début de saison, Wahbi Khazri marque le pas en ce début d’année. L’attaquant des Verts pèse moins sur les rencontres et ne parvient plus à se montrer décisif. Voilà sept journées que l’international tunisien n’a plus trouvé le chemin des filets en Ligue 1. Ça commence à faire long. Et face à Marseille, il n’a pas vraiment eu l’occasion de le faire. Hormis quelques fulgurances, le buteur de 28 ans a globalement été trop discret pour un match de ce niveau.

Cabella n’a pas trouvé la solution

Positionné en électron libre, Rémy Cabella a touché pas mal de ballons sur une pelouse qu’il connaît bien. Mais le meneur de jeu des Verts n’a pas réussi à faire mal à ses anciens partenaires. S’il est toujours à l’aise dans le jeu court, l’ancien Marseillais a été incapable de créer le décalage par ses passes ou ses crochets dans les zones décisives. Au final, il a couru un peu dans le vent. Sans jamais permettre aux siens de faire douter une solide équipe de l’OM.

Ruffier 4

Debuchy  4

Perrin 3 (remplacé par Beric à la 46e)

Subotic 3

Kolodziejczak 4

Polomat 4,5

Aït-Benasser 4

M’Vila 4,5

Cabella 4,5

Hamouma 3 (remplacé par Diony à la 70e)

Khazri 4,5

https://rmcsport.bfmtv.com/football/les-notes-d-om-asse-sanson-impressionnant-perrin-en-detresse-1644616.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.