5 kilomètres, plus de 30 secondes d’avance

Les cinq hommes de tête continuent de passer leurs relais à l’approche du sprint.

Alaphilippe et Valverde, plus rapides sur le papier

Michael Woods a aussi une pointe de vitesse intéressante. Pogacar et Gaudu sont sur le papier les moins rapides de ce groupe, même s’ils ne sont pas mauvais sprinteurs pour des grimpeurs.

Les poursuivants tentent de sortir un par un

Matej Mohoric notamment tente une attaque pour revenir sur la tête. L’écart varie mais reste autour des 25 ». Plus que 6 kilomètres.

Les 5 ont fait le trou

A 8 kilomètres de l’arrivée, on annonce 27 » d’avance pour les cinq coureurs de tête. La victoire devrait se jouer entre ces hommes là.

Les 5 de tête collaborent

Tout le monde passe ses relais, y compris David Gaudu qui en avait sauté quelques uns il y a plusieurs kilomètres.

Roglic fait le boulot dans le deuxième groupe

Le Slovène tente de faire le jump avec le groupe de tête. Il est suivi par Kwiatkowski et très surveillé par les UAE Emirates, qui protègent Pogacar. Il y a une vingtaine de secondes d’écart.

Woods et Alaphilippe tentent d’y aller

David Gaudu, très fort, bouche le trou avec Alaphilippe et Woods. Le groupe de 5 reste ensemble, la poursuite s’organise derrière. Il reste 10 kilomètres.

11 » d’avance pour le groupe de 5

Accélération de Woods dans le groupe de tête mais tout le monde suit. Le peloton se rapproche derrière, avec une accélération de Kwiatkowski.

Deux Français à l’avant

Julian Alaphilippe et David Gaudu accompagnent Pogacar, Valverde et Woods. Ces cinq hommes ont fait un trou sur Roglic, Hirschi, Fuglsang et Formolo. Hirschi et Formolo ne devraient d’ailleurs pas rouler puisque leur leader Pogacar est à l’avant.

Woods fait mal, Roglic lâché

Le Slovène, tenant du titre, est lâché. Woods, Valverde, Aaphilippe, Pogacar et Gaudu sont ensemble devant.

Les favoris tous ensemble

Une dizaine d’hommes se détachent à la pédale. Alaphilippe, Pogacar, Woods, Valverde, Hirschi, Roglic sont là. Le Slovène est cependant en queue de groupe et a du mal.

Accélération de Formolo, Carapaz repris

Michael Woods suit, David Gaudu également. Hirschi et Pogacar sont là aussi, Alaphilippe ne s’inquiète pas pour l’instant. richard Carapaz est repris par les favoris.

L’écart diminue

Plus que 15 » d’avance pour Carapaz. Tout peut se jouer dans les prochains hectomètres.

Alaphilippe entame la côte en deuxième position

James Knox fait le temps en tête de peloton, devant Julian Alaphilippe. David Gaudu est dans la roue du champion du monde. Carapaz a 19 » d’avance.

La Roche-aux-Faucons, 1,3 km à 11%

La dernière difficulté du jour est l’une des plus difficiles. Richard Carapaz, très bon grimpeur, l’entame à présent et sera difficile à aller chercher. Movistar fait l’effort dans le peloton, Alaphilippe est cette fois très bien placé dans les premières positions.

Carapaz creuse, regroupement chez les favoris

L’Equatorien fait une belle descente et compte une vingtaine de secondes d’avance sur le peloton, qui s’est reformé. Alaphilippe, Valverde et Roglic sont de retour avec le reste des favoris mais n’ont pas rassuré dans la dernière côte.

Pogacar décide de rouler

Le Slovène se met en tête de groupe pour revenir sur Carapaz et ne pas laisser revenir le deuxième groupe. Mais il n’est pas relayé et l’organisation est compliquée.

Attaque de Carapaz

L’Equatorien est bien sorti, il est protégé par Yates derrière. Le reste du groupe se regarde et pourrait voir revenir le groupe d’Alaphilippe, Roglic et Valverde.

Le groupe est bien sorti, Alaphilippe et Roglic piégés

Sous l’impulsion d’Adam Yates, le groupe de tête a fait un gros trou. A une vingtaine de kilomètres de l’arrivée, c’est un trou qui sera très compliqué à boucher. Alaphilippe, Roglic et Valverde sont dans le deuxième groupe, piégés.

Yates et Pogacar sortent

Adam Yates place une accélération, il est suivi par Pogacar, Carapaz, Vingegaard, Vansevenant, Gaudu, Haig. Julian Alaphilippe est plus loin, moins bien placé.

C’est fini pour Vliegen

L’homme de tête est pris de crampes d’un coup, foudroyé. Il ne peut plus avancer et voit ses poursuivants le reprendre puis le déposer. Dans le peloton, c’est très désorganisé.

C’est parti pour la côte des Forges

Les hommes de tête ont abordé l’avant-dernière difficulté du jour. Le peloton a entamé le pied de la montée avec une cinquantaine de secondes de retard, avec une accélération de Geoghegan Hart encore une fois pour Ineos. Jonas Vingegaard et Tom Skujins sautent dans la roue.

Vliegen seul en tête

Il reste un seul homme en tête, Loïc Vliegen, natif de Liège. Le coureur d’Intermarché – Wanty a quelques secondes d’avance sur un trio de poursuivants. Le peloton est à 47 ».

Valverde, 41 ans aujourd’hui

Alejandro Valverde fête son anniversaire aujourd’hui. Troisième de la Flèche Wallonne mercredi, il a aujourd’hui l’opportunité de remporter une cinquième fois Liège-Bastogne-Liège et d’égaliser Eddy Merckx, recordman de victoires sur l’épreuve. Signe du destin, il porte aujourd’hui le dossard 41.

Le profil des deux montées restantes

Tout reste à faire pour les favoris. Alaphilippe, Roglic, Pogacar, Valverde, Matthews, les coureurs d’Ineos, ils sont tous là.

Regroupement, Alaphilippe de nouveau avec les favoris

Fin de la frayeur pour Julian Alaphilippe. Le champion du monde a recollé au groupe de tête. Le Français doit désormais se replacer en vue des deux dernières côtes du parcours. Il reste moins de 30 kilomètres.

Encore deux difficultés avant Liège

Il reste la côte des Forges puis la Roche-aux-Faucons avant de filer vers la ligne d’arrivée à Liège. Deceuninck-Quick Step roule actuellement dans le deuxième groupe pour ramener Alaphilippe sur le reste des favoris.

Alaphilippe dans un deuxième groupe

Primoz Roglic et Tadej Pogacar ont su accompagner les Ineos dans le premier groupe. Julian Alaphilippe est lui dans un second groupe, piégé pour le moment. Deceuninck-Quick Step a malgré tout un coureur à l’avant avec Mauri Vansevenant.

Ineos fait une cassure, Alaphilippe mal placé

L’accélération des Ineos fait très mal dans le peloton. Les quatres coureurs de l’équipe britannique se détachent et obligent les favoris à faire l’effort pour recoller. Julian Alaphilippe, mal placé, n’est pas dans le petit groupe.

Ineos accélère dans la Redoute

Tao Geoghegan Hart a sévèrement accéléré dans la côte de la Redoute, avec dans sa roue Carapaz, Kwiatkowski et Yates. L’équipe britannique est fortement représentée. Le peloton pointe désormais à 1’30 de la tête de course.

35 kilomètres avant l’arrivée à Liège

Le peloton est actuellement dans la côte de la Redoute. Deux hommes sont en tête : Laurens Huy et Lorenzo Rota. Plusieurs groupes de contre-attaques sont formés, mais le peloton, avec tous les favoris, roule fort derrière, mené par Ineos.

https://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/liege-bastogne-liege-en-direct-alaphilippe-en-quete-d-une-premiere-victoire_LS-202104250184.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.