Premier faux pas de la saison pour le Stade Rennais. Après trois victoires de suite contre Montpellier (1-0), Paris (2-1) et Strasbourg (2-0), le vainqueur de la dernière Coupe de France a été dominé par l’OGC Nice (2-1) ce dimanche à l’occasion de la quatrième journée de Ligue 1. Cet accroc empêche les Bretons de passer la trêve internationale en tête du championnat. Ils comptent neuf points au compteur, comme le PSG, mais sont derrière le champion de France en titre à la différence de buts (+8 pour Paris contre +3 pour Rennes). Avec neuf unités également, les Aiglons grimpent eux à la troisième place, alors qu’ils devraient présenter un tout autre visage dans quinze jours à Montpellier, une fois le mercato bouclé.

Arrivés cette semaine, Stanley Nsoki et Adam Ounas sont entrés en seconde période au Roazhon Park, alors que Kasper Dolberg et Alexis Claude-Maurice ne figuraient pas sur la feuille de match. En attendant que ses recrues soient prêtes à intégrer son onze de départ, et privé à Rennes de Dante, Christophe Hérelle ou encore Malang Sarr, Patrick Vieira avait notamment décidé d’aligner en défense centrale Gautier Lloris, qui n’avait plus porté les couleurs de son club formateur depuis avril 2016.

Racine Coly au bout du suspense

Son retour ne s’est malheureusement pas très bien passé puisqu’il a permis à Rennes d’ouvrir le score à la 25e minute de jeu en déviant dans les buts de Walter Benitez un coup de tête de Jérémy Morel sur corner. Mené au score, dominé dans l’entrejeu et peu inspiré offensivement, à l’exception de Youcef Atal, Nice semblait bien parti pour vivre une après-midi galère. Mais le club azuréen a profité d’une faute d’Hamari Traoré sur Atal à la 61e pour se relancer.

Wylan Cyprien n’a pas manqué l’occasion d’égaliser sur penalty en croisant parfaitement sa frappe du droit. Le rapport de force s’est alors inversé. Plus justes techniquement, les visiteurs ont poussé pendant un quart d’heure, avant que Rennes ne parvienne à remettre le pied sur le ballon dans les dix dernières minutes. Sans parvenir à faire trembler une nouvelle fois les filets de Benitez. Et ce sont les Niçois qui ont repris l’ascendant en fin de match.

>> Revivez le déroulement de Rennes-Nice

Ils sont d’abord passés près du 2-1 à la 91e sur un cafouillage dans la surface. Puis c’est finalement Racine Coly de la tête, sur un coup franc, qui a offert la victoire aux siens. Dans l’autre rencontre de l’après-midi, le Stade de Reims a réussi le petit exploit de faire tomber Lille (2-0), grâce à des buts de Moussa Doumbia (73e) et Rémi Oudin (90e). L’équipe de David Guion est désormais sixième, alors que Lille stagne au neuvième rang.

https://rmcsport.bfmtv.com/football/ligue-1-rennes-chute-pour-la-premiere-fois-de-la-saison-battu-sur-le-fil-par-nice-1759285.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.