Si l’OM peine en cette fin de saison, un club marseillais est en finale d’une coupe d’Europe. Le Cercle des Nageurs de Marseille dispute ce samedi à 18h la finale retour de l’Euro Cup de water-Polo, l’équivalent de la Ligue Europa en football (C2), face aux Monténégrins du Jadran Herceg Novi. Le CNM s’est imposé à domicile 9-8 lors du match aller et jouera donc le titre au Monténégro, sur la côte Adriatique, dans une ambiance bouillante.

« On a envie d’aller ramener la coupe à la maison comme on dit, confie le Marseillais Alexandre Camarasa, capitaine de l’équipe de France. C’est encore un défi incroyable. Et là-bas on y va clairement pour gagner parce que ce but d’avance c’est important mais ça ne signifie rien et il faut faire une grosse performance là-bas. Je suis vraiment excité et j’ai envie d’aller jouer ce match.

Si on peut faire comme la grande équipe Olympienne de 93… avec plaisir ! On a envie de bien faire, le groupe a vraiment la volonté de marquer l’histoire, d’écrire une belle page du water-polo français et du cercle aussi.

Le Monténégro, pays majeur du water-polo

Au Monténégro, tout petit pays des Balkans de moins de 700.000 habitants, le water-polo est un sport majeur. « Devant le foot », explique même Milos Scepanovic, le gardien marseillais qui a débuté au Jadran et y a passé 17 saisons. Une popularité due aux résultats de l’équipe nationale depuis l’indépendance du pays en 2006. Champion d’Europe en 2008 pour sa première compétition internationale, le Monténégro a pris la 4e place des trois dernières éditions des Jeux olympiques en water-polo (2008, 2012 et 2016).

Le match aller à Marseille s’est déroulé à guichets fermés, une rareté pour le water-polo. Le club avait fait appel aux South Winners, club de supporters de l’OM, pour aider à créer un tifo dans les tribunes de la piscine du Cercle des Nageurs… Si le tifo a eu du mal à être déployé en raison du bruit et du manque d’habitude des supporters, la piscine du cercle a vécu l’une des plus belle ambiance de l’histoire du CNM. 

Ils veulent être eux aussi « à jamais les premiers »

Mené 4-0 en début de match, les Marseillais ont su renverser la tendance pour s’imposer 9-8 et prendre donc un petit avantage avant le match retour. Les Marseillais sont partis mercredi pour effectuer une « mise au vert » à Dubrovnik, en Croatie, avant de rejoindre ce vendredi la ville de Niksic où se déroulera la finale retour.

Avant leur départ, ils se sont rendus à la basilique Notre-Dame-de-la-Garde pour un moment de recueillement tous ensemble. Certains joueurs ont fait brûler un cierge. Une tradition pour les sportifs marseillais avant un grand rendez-vous… L’OM en avait fait de même en 1993 avant de remporter sa finale de Ligue des champions, contre l’AC Milan.

Marseille est un club historique du water-polo français, vainqueur du championnat de France 37 fois depuis 1960 et sa première saison dans l’élite.

« C’est une source de motivation exceptionnelle, le club court après un titre en coupe d’Europe depuis très longtemps, explique Romain Barnier, le manager général du CNM. Dans l’ADN du club, il y a la natation et le water-polo. C’est quelque chose de très important de pouvoir offrir à toutes les anciennes générations ce titre attendu, partager avec tous ceux qui ont fait l’histoire du water-polo. Pouvoir donner aux jeunes actuels, aux membres, cette ligne de palmarès et ajouter cette phrase si marseillaise ‘à jamais les premiers’ c’est quelque chose qui touche tout le monde. C’est l’aboutissement d’une culture et d’un patrimoine ici, le water-polo. »

https://rmcsport.bfmtv.com/natation/marseille-peut-etre-champion-d-europe-cette-annee-de-water-polo-1671091.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.