Jean-Michel Aulas a joué les maîtres de cérémonie et les journalistes, ce mardi lors de la présentation de Karl Toko-Ekambi. Le président de l’OL a lancé la conférence de presse par une longue tirade aux journalistes sur les raisons du recrutement de l’attaquant de Villarreal avant de distiller les questions au joueur, à Juninho, le directeur sportif, et Florian Maurice, en charge de la cellule de recrutement. 

Il a ensuite remis ses habits de président lyonnais en évoquant les dossiers chauds du club sur le mercato. Notamment au sujet des départs. Aulas s’est ainsi montré très ferme sur sa volonté de conserver Moussa Dembélé, courtisé par plusieurs clubs de Premier League (Chelsea et Manchester United). Il a aussi rappelé sa volonté de conserver Lucas Tousart, qui a fait l’objet d’une nouvelle offre de la part du Hertha Berlin, lundi. Tout en laissant la porte ouverte à un départ.

« Si Tousart devait partir, il faudrait le remplacer avant »

Son refus est-il toujours catégorique sur un départ de ces deux joueurs? « Concernant Moussa, évidemment, a-t-il répondu. Je l’ai déjà précisé. Concernant  Lucas, on souhaite aussi qu’il reste mais le joueur a visiblement reçu un certain nombre de propositions qui sont importantes. S’il devait partir, il faudrait le remplacer avant. Mais ceci étant, pour moi, ils vont rester tous les deux dans l’effectif. On va faire des efforts pour renforcer l’équipe, ce n’est pas le moment de s’affaiblir. »

Selon nos informations, le Hertha Berlin, porté par son ambitieux homme d’affaires Lars Windhorst (qui détient 49,9% du capital du club), a formulé une offre de  20 millions d’euros, plus quatre millions d’euros de bonus, afin de recruter l’ancien joueur de Valenciennes, dont Rudi Garcia ne souhaite pas se séparer. Jean-Michel Aulas, lui, semble commencer à y réfléchir.

https://rmcsport.bfmtv.com/football/mercato-aulas-ferme-sur-dembele-un-peu-moins-pour-tousart-1844618.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.