La pilule ne passe pas. Il y a quelques jours, le journaliste Olivier Tesquet révélait dans une interview que le FC Metz avait testé – via une société privée – la technologie de reconnaissance faciale dans son stade, et ce sans même prévenir ses fans. 

Rapidement, l’Association nationale des supporters (ANS) avait dénoncé dans un communiqué ce procédé, pointant les « nombreuses questions quant au respect des libertés fondamentales des supporters », et demandant au FC Metz de suspendre immédiatement ses essais. Ce dimanche, les Ultras sont à leur tour montés au créneau.

La banderole des supporters de Metz AFP – La banderole des supporters de Metz

Deux messages, un même combat

A l’occasion de Metz-ASSE à Saint-Symphorien (3-1), les supporters des deux camps ont critiqué via des banderoles ce qu’ils considèrent comme une entrave à leurs libertés.

Les fans grenats ont ainsi pointé du doigt leur propre club, via une banderole tout en poésie: « Metz: l’art de te la mettre dans le c** avec une faciale ». Les Stéphanois, eux, ont opté pour un message un peu plus fin en se servant de l’actualité: les Verts ont parlé de « virus » et sont apparus dans leur parcage avec… des masques de protection. 

https://rmcsport.bfmtv.com/football/metz-asse-des-banderoles-osees-contre-la-reconnaissance-faciale-en-tribunes-1851154.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.