La déception de la quatrième place de l’an passée est effacée. Les épéistes français ont décroché la médaille d’or ce lundi à Budapest, lors des championnats du monde d’escrime. Yannick Borel, Daniel Jérent, Ronan Gustin et Alexandre Bardenet ont battu l’Ukraine en finale (45-37) pour récupérer leur titre, perdu l’an dernier après le sacre de 2017. 

Un match tendu, serré, bien plus qu’en demi-finale face à la Corée du Sud (45-28). « Ce qui fait la différence, c’est notre attitude. On crie sur chaque touche comme si c’était la dernière », saluait alors Yannick Borel. Il l’a fait également en finale.

Borel en patron

Dans la peau du patron, le Français de 30 ans a signé un dernier relais absolument exceptionnel. Daniel Jérent, en difficulté sur ses deux premiers rounds, était parvenu à recoller au score avant de transmettre le flambeau à un Yannick Borel en fusion, vainqueur 10-2 pour emmener les Français sur le toit du monde. De nouveau. Pour un 20e titre dans l’histoire. 

C’est le deuxième sacre mondial de la délégation tricolore dans ces championnats, après le titre d’Enzo Lefort au fleuret. Pauline Ranvier avait pris l’argent au fleuret chez les femmes.

https://rmcsport.bfmtv.com/escrime/mondiaux-d-escrime-borel-et-les-epeistes-francais-en-or-1735348.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.