Après son passage dans une sulfureuse clinique américaine, Samir Nasri est suspendu six mois pour dopage par l’UEFA, comme l’a précisé son avocat.

Alors qu’il fêtera ses 31 ans en juin prochain, Samir Nasri connaît une petite pause dans sa carrière. Après son aventure avortée à Antalyaspor, le milieu offensif, pourtant si bon avec Séville en 2016-2017, ne jouera avec aucun autre club cette saison. Il est en effet suspendu pour 6 mois par l’UEFA pour dopage, comme le précise son avocat ce dimanche au Telegraph. La sanction est légère, car Marca évoquait une peine de plus d’un an.

L’ancien joueur de l’équipe de France peut regretter son passage dans une clinique de Los Angeles en 2016. Nasri y était parti soigner une grippe et a été accusé d’avoir bénéficié d’un « service sexuel complet » de la part de la médecin de Drip Doctors, lorsqu’une personne a piraté son compte Twitter. Dans le même temps, l’étrange thérapie a interpellé l’agence espagnole antidopage, qui a lancé une enquête.

Samir Nasri a alors fait une demande d’autorisation d’usage à des fins thérapeutiques auprès de l’UEFA, qui a été refusée. L’instance européenne a fini par se pencher sur le cas de l’ancien Gunner et Citizen, qui a sollicité le Tribunal arbitral du sport pour témoigner de sa bonne foi, mais a été débouté le 15 décembre dernier. La décision de la commission de discipline de l’UEFA devrait être rendue officielle ce lundi.

http://www.sports.fr/football/divers/articles/nasri-sanctionne-pour-dopage-2096333

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.