Aurélie Muller ne participera pas aux Jeux olympiques de 2020. Classée 11e du 10 kilomètres en eau libre des championnats du monde de natation qui avaient lieu dimanche à Yeosu (Corée du Sud), la nageuse française a vu sa réclamation être rejetée lundi par la Fédération internationale de natation (Fina). Son classement est donc entériné, alors qu’il fallait terminer dans le top 10 pour décrocher le sésame.

La réclamation de la double championne du monde dans cette discipline (2015, 2017) portait sur un « geste antisportif » de l’Italienne Rachele Bruni, 3e, qui aurait « appuyé » sur ses jambes et son bassin à 150 mètres de l’arrivée. Le recours avait été rejeté une première fois, dès dimanche. Une décision confirmée ensuite à Gwangju, où se trouvent les bureaux de l’organisation des Mondiaux de natation.

Rachele Bruni déjà sur sa route

Double championne du monde dans cette discipline (2015, 2017), Aurélie Muller vit une histoire compliquée avec les Jeux olympiques. À Rio, en 2016, elle avait terminé à la seconde place de sa course avant d’être disqualifiée quelques minutes après son arrivée et donc privée de la médaille d’argent. Les juges avaient alors considéré que la Française avait fait obstruction sur… Rachele Bruni.

Il n’y aura donc qu’une seule représentante française aux Jeux de Tokyo sur cette discipline: Lara Grangeon, qui a obtenu la 4e place des Mondiaux.

https://rmcsport.bfmtv.com/natation/natation-appel-rejete-pour-muller-non-qualifiee-pour-les-jo-2020-1731074.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.